Some Place Called Home

City Guide en Provence : Moustiers Sainte-Marie et Valensole (Partie I)

Un road-trip dans le Luberon : conseils voyages / Guide provence : Moustiers Sainte-Marie et Valensole / Some Place Called Home

Notre « road-trip » a commencé du côté des Gorges du Verdon, puisque nous avons passé quelques jours chez une amie, dans le pays de Fayence. Cette excursion nous a permis de prendre une jolie route touristique, celle qui passe par le Verdon, le joli village de Moustiers Sainte-Marie et les champs de lavande de la plaine de Valensole ! Voici la première partie de ce « road-trip » provençal : il y aura quatre autres billets, qui regroupent à chaque fois 3-4 villages qu’il est possible de faire sur la même journée.

J’espère que ces billets vous plairont 🙂

Moustiers Sainte-Marie

Premier arrêt : la mignonne bourgade de Moustiers Sainte-Marie, à la sortie des Gorges du Verdon, dont nous avons eu un aperçu en passant par la route D957 et le pont du Galetas.

Accroché à la montagne, Moustiers Sainte-Marie est un village typiquement provençal. De la vieille pierre, une cascade qui sépare le bourg en deux, des fleurs, une chapelle perchée très haut… il faut bien une grimpette de 20 minutes pour y arriver ! Vu l’heure où nous sommes arrivés à Moustiers Sainte-Marie, 12h30 pendant la canicule, nous n’avons pas fait la promenade : nous avions un peu peur du coup de chaud ! Mais nous y reviendrons, c’est sûr, avec un temps plus clément 🙂

Valensole

Pour rejoindre notre résidence pour les vacances, nous avons traversé tout le Luberon, d’est en ouest ! Plutôt que de prendre la route principale, nous avons fait un petit détour par le plateau de Valensole, motivés par l’envie de nous faire une idée de ces fameux champs de lavande que l’on voit partout !

Mi-juillet, beaucoup de lavandes ont été déjà été récoltées. Du coup, l’effet n’était pas aussi « WAOUH » que nous l’attendions. Le plateau principal de Valensole était lui toujours en fleurs, l’occasion de faire quelques photos 🙂

Je me suis changée dans la voiture, afin de mettre en valeur une robe que j’avais dans mon dressing depuis plusieurs semaines.

Un peu plus loin, nous avons croisé un champ de tournesols. J’aime tellement ces fleurs que je trouve totalement insolites, dressées sur une tige toute droite de plusieurs dizaines de centimètres.

Notre pied à terre dans le Luberon, la résidence Les Petitons à Oppède

Nous avons terminé la route jusqu’à Oppède, où se trouvait notre résidence, sans autres arrêts. Je vous partage enfin l’adresse, car vous avez été nombreuses à me la demander en stories (certaines avaient même reconnu l’endroit pour y avoir séjourné, c’est fou !).

Pour ces sept jours provençaux, nous avons donc élu domicile à la résidence Les Petitons à Oppède, juste en contrebas du bourg d’Oppède-le-Vieux, dont je vous parlerai très vite. Le lieu était vraiment fidèle à ce que nous en avions vu sur le site internet, et nous étions vraiment heureux de notre choix !

Vous le savez maintenant, je prends énormément de temps pour sélectionner nos lieux de villégiature : je suis capable de passer 3 jours plein à faire des recherches, comparer, afin de trouver le meilleur rapport qualité prix disponible. Bien entendu, cela demande de s’y prendre très à l’avance, afin d’avoir accès à toute l’offre disponible en haute-saison (de mémoire, j’ai réservé en mars pour juillet).

La résidence Les Petitons est ce qu’on peut appeler une « résidence hôtelière » : nous étions en appartement, mais nous avions quelques services qui relèvent plutôt de l’hôtellerie. Par exemple, le ménage était fin avant et après notre passage, la literie était prévue par Les Petitons. Finalement, cette formule n’a que des avantages : elle permet d’être hyper autonome et de ne pas avoir à s’occuper du ménage de fin de vacances. Le fait de pouvoir faire soi-même ses repas est un avantage fou en Provence : nous avons regardé les cartes de restaurant, par curiosité… difficile de s’en sortir pour moins de 30€ par personne et par repas !

Nous avons cuisiné assez simple, nous ne passions pas plus de 20 minutes à préparer : grandes salades composées, poulet rôti au retour du marché, pâtes à la sauce arrabbiata…

La chambre est super cosy, décorée dans les tons gris / blanc. Elle avait du charme sans être trop kitch 🙂

Je n’ai pas pris de photos de la cuisine, mais elle est fonctionnelle : un évier, deux plaques de cuisson, un frigidaire, un lave-vaisselle (alléluia). Nous avions également une terrasse, pas très grande, nous en avons peu profité. Celles des appartements au rez-de-chaussée étaient plus grandes !

Concernant les parties communes de la résidence, plusieurs points positifs : la piscine, bien entendu ! Le coin est super sympa, avec un jardinet et une rangée de lauriers rose (blanc) : voyez par vous-mêmes 🙂

Je porte ici mon maillot de bain éthique « Coco Frio« , que j’ai depuis l’an dernier. Si vous voulez en savoir davantage sur la marque, je vous en parlais plus en détail dans ce billet de blog !

Comme vous le voyez sur la carte, la résidence est vraiment bien placée pour visiter le Luberon : à Oppède, nous étions à entre 5 et 20 minutes de tous les villages qui nous souhaitions visiter. Notre plus grande excursion a été vers le Pays de Sault, à environ 1h d’Oppède (je vous en reparle très vite).

You Might Also Like...

1 Comment

  • Reply
    Pauline
    9 août 2019 at 10 h 38 min

    Ohlala c’est tellement beau la Provence… Tu me fais rêver derrière mon écran d’ordinateur, bloquée à Paris avec la pluie haha

    Bisous ♥

    Pauline

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.