Mon premier manteau cousu main

Ce manteau est terminé depuis une dizaine de jours, mais j’attendais patiemment deux échéances avant de vous le présenter. Bien entendu, pour l’une et l’autre, tout ne s’est pas franchement déroulé comme prévu ! Mais comme vous le savez : show must go on !

La première échéance, c’était le salon Créations et Savoir-Faire, pour trouver LES boutons de mon premier manteau. À ma grande surprise, il n’y en avait pas, à part sur le stand d’Atelier Brunette, mais malheureusement pas de la taille de ceux d’un manteau. J’ai finalement trouvé ces boutons ton-sur-ton chez Frou-Frou à Montmartre 🙂

La deuxième échéance, tant tant attendue, était donc mon week-end d’anniversaire à Etretat, pour le shooting du manteau. Imaginez le blanc des falaises calcaire, le bleu de la Manche, la plage de galets gris clairs, le soleil… Le décor semblait parfait ! C’était sans compter la tempête qui s’est abattue sur le village deux jours durant… Cheveux dans le visage, embruns qui volent, bourrasques à vous faire vous envoler.

Alors, on s’est rabattu sur Paris, les bords de Seine, un dimanche en fin de journée. Et franchement, je ne suis pas peu fière d’enfin vous présenter ma version du sublime manteau Magnésium d’Ivanne S., dans un tissu « caban » bleu Les Coupons de Saint-Pierre.

Magnesium by Ivanne S.

Je ne pourrais assez vous louer la qualité de ce patron « Magnesium » ! Il est juste incroyable 🙂 Déjà, par sa coupe, mais aussi et surtout par la précision de la notice de montage. Au début, je vous avoue, cela m’a même fait peur, je me suis demandée dans quoi je m’étais lancée (70 pages environ de notice de montage). Mais en fait, ça passe tout seul. Tout est bien expliqué, bien illustré, plusieurs niveaux de couture sont proposés. Un vrai BEAU travail qui donne envie de découvrir encore les patrons proposés par Ivanne S.

La version de base du manteau Magnesium est très sympa, mais j’ai pris encore plus plaisir à ajouter les quelques ornements proposés par Ivanne S. : un col Claudine pour un manteau digne de Jackie Kennedy, des poches passepoilées, ce jeu de pli inversé insolite dans le dos, une découpe à la taille et un rabat de poches sur le devant.

On obtient ainsi un manteau très « baby doll » qui me plait énormément ! Le choix de la couleur bleu y est aussi pour beaucoup 🙂

J’ai d’ailleurs une superbe laine bouillie, également Les Coupons de Saint-Pierre, et je me tâte vraiment à refaire ce manteau ! (ici, j’ai opté pour un tissu caban qui n’est pas en laine, par peur de me « louper » au premier coup. Du coup, le rose tiendrait plus chaud cet hiver !)

Pour l’intérieur, j’ai choisi une doublure gris-clair, que vous apercevez au niveau des poches passepoilées. Et must ultime, que vous verrez un peu plus bas dans cet article : le passepoil doré qui orne la jonction parementure/doublure

Mon ensemble cousu main

En dessous, je porte deux nouveaux vêtements, cousus eux-aussi il y a quelques semaines : une jupe à carreaux, sur la base du patron Artesane du dernier Modes & Travaux, et un chemisier imprimé, sur la base du patron de chemisier « Septembre » d‘Atelier Charlotte Auzou (patron que  j’avais utilisé pour ce chemisier avec le liberty Thorpe Burnt Orange).

Pour les tissus de la jupe et du chemisier, je me suis fournie dans un magasin à Saintes, lors d’un passage chez mes parents fin octobre (Les Tissus Bonnet). Il y a un choix assez fou avec des vendeuses passionnées et à l’écoute.

Dûe à l’erreur survenue sur les tableaux de tailles du magazine Modes & Travaux, la couture de cette jupe s’est révélée être un vrai calvaire. Pour la première fois, j’ai failli abandonner. Je n’en pouvais plus de découdre pour couper du tissu et le remettre à ma taille. Finalement, je suis contente du résultat même si les finitions intérieures, après tous ces essais, me laissent un peu déçue. Si je retrouve un tissu similaire, je m’en ferais une nouvelle 🙂 Les boutons viennent eux-aussi des tissus bonnet et je les ADORE. Pas vous ?

Pour le chemisier, j’ai à peu près respecté le patron d’Atelier Charlotte Auzou. J’ai uniquement adapté le col pour en faire un col « lavallière », et raccourci les manches car je n’avais pas assez de tissu (coucou la fin du rouleau).

J’espère que ce billet vous a plu !

N’hésitez pas à me poser vos questions relatives aux différents patrons que j’évoque dans ce billet, ainsi que les éventuelles peur à se lancer dans la couture de son premier manteau 🙂

À très vite,
Estelle

Ce billet vous inspire ? Epinglez-le sur Pinterest !

Estelle
Estelle

Je suis Estelle, fondatrice du blog Some Place Called Home et créatrice des patrons de couture Apolline Patterns. La couture a été une vraie révélation et m’a permis de redonner un sens à ma vie. Plus qu’une activité créative, elle est aussi une manière d’appréhender la mode de manière différente : raisonnée, mais toujours tendance ! Bienvenue et belle découverte du blog !

Find me on: Instagram

Partagez cet article !

12 Commentaires

  1. Geneviève
    12 décembre 2018 / 21 h 41 min

    Trois jolies pièces qui me donnent envie de convertir mes tissus et mes patrons en réalités. Bravo !

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      13 décembre 2018 / 10 h 52 min

      Oh chouette, trop contente d’avoir pu susciter cette envie de coudre, coudre et coudre encore !
      À bientôt,
      Estelle

  2. Pruvost Léa
    13 décembre 2018 / 9 h 54 min

    Bonjour ! Sublime manteau, beau boulot ! Je suis entrain de réaliser un manteau pour mon papa pour Noël dans ce même caban en bordeaux.
    La jupe artesane devait être mon prochain projet (ou la robe cache cœur du même magazine). Il y a donc une erreur ?
    Merci
    Léa

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      13 décembre 2018 / 10 h 55 min

      Hello !
      Merci, j’aime beaucoup cette créa, et j’adore pouvoir la porter un peu tous les jours 🙂
      Ton papa va être carrément gâté !!

      Il y a une erreur sur les tableaux de taille à l’intérieur du magazine : en fait, il faut prendre celui de Mode & Travaux comme référence, et non celui « Artesane ». Le plus sûr est ensuite peut-être de réaliser une toile, pour s’assurer de la bonne taille et éviter les déceptions !

      À bientôt et bonne couture,
      Estelle

  3. 13 décembre 2018 / 13 h 55 min

    Je salue la prouesse, tu dois être très fière de toi.

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      19 décembre 2018 / 9 h 20 min

      Merci Ornella !

  4. Ana
    17 décembre 2018 / 13 h 57 min

    Le voilà le fameux manteau !! Très joli , beau travail !
    Objectif Nöel 2019 , m’en coudre un aussi !

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      19 décembre 2018 / 9 h 23 min

      Tu verras, le premier manteau est toujours une immense satisfaction 🙂
      Belle journée !

  5. Samia
    13 janvier 2019 / 17 h 08 min

    Bonjour Estelle,
    Je suis en plein dilemme… acheter en solde un trench à carreaux Sandro (en soldes) ou coudre mon propre trench sur le modèle du patron Magnesium, mais dans un autre tissu (je n’ai pas trouvé de gabardine Prince de Galles)… j’ai un peu peur de la difficulté à vrai dire ! Et j’ai déjà regardé le coût des fournitures, j’en aurai pour plus de 100€ de tissu… Qu’est-ce que tu aurais fait à ma place ? J’ai commencé la couture il y a moins d’un an, j’ai peur que ce patron ne soit pas adapté à mon niveau !
    Merci de ton aide…
    Samia (@rosesaminette)

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      13 janvier 2019 / 18 h 28 min

      Samia,

      Je comprends ton dilemme : s’attaquer à un manteau est vraiment un DÉFI. Dans les faits, je pense que tu as déjà acquis tous les gestes techniques (monter une manche, poser une parementure, monter un col). Mais ça reste un CAP !

      Concernant le modèle Magnésium, il est accessible, vraiment, et accompagné d’explications très exhaustives, schémas à l’appui. Si vraiment tu doutes, je te conseille de faire une toile, même si ça prend du temps. Pour savoir comment tu t’en sors. Ça fait une petite « répétition » avant de passer au vrai tissu !

      Après, je ne sais pas quelle machine tu as : est-elle ok pour coudre un manteau ?
      Autre question : ne risques-tu pas de regretter la gabardine Prince de Galles (le modèle Sandro est très beau!) ?

      Ce sont peut-être les deux éléments qui t’aideront à prendre une décision 🙂
      Je suis là pour continuer d’en discuter !
      À bientôt,

      • Samia
        13 janvier 2019 / 18 h 44 min

        Merci beaucoup pour ta réponse Estelle !
        J’ai déjà cousu un manteau simple en gabardine de laine, donc pas de problème côté machine, surtout si tu me dis que le patron est accessible.
        J’ai vu de superbes versions avec un volant sur le bavolet… c’est tentant ! Et puis toujours la fierté de le coudre soi-même… allez encore un peu de réflexion !
        Bonne soirée !
        Samia

        • Someplacecalledhome
          Auteur
          14 janvier 2019 / 12 h 05 min

          J’espère que la nuit t’aura porté conseil 🙂
          Si tu as pu coudre un manteau en gabardine de laine, je pense vraiment qu’il n’y aura aucun souci de ce côté-là 🙂

          à bientôt,
          Estelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

@Estelle_spch