Quel âge as-tu ?

Je suis née en 1990, je vous laisse faire le calcul 🙂

Quel est ton parcours ?

Je suis titulaire d’un Master II Journalisme réalisé à l’Institut d’Études Politiques de Bordeaux (après une classe prépa littéraire effectuée après le lycée). Mon premier job a été comme journaliste TV pour une émission de cinéma. Aujourd’hui, à côté du blog et de ma marque Apolline Patterns, je suis consultante en communication/relations presse en agence.

Comment as-tu appris la couture ?

Presque complètement par hasard ! Je me suis lancée il y a quelques années, après la remarque d’une amie, qui s’étonnait que je ne couse pas mes vêtements, moi qui adorait la mode et avait toujours une idée très précise de ce que je voulais porter. Une semaine après, j’ai commandé ma première machine à coudre… et je suis tombée dans cette passion comme Obélix dans la potion magique.

J’ai appris seule la couture, grâce au livre de Charlotte Auzou (« J’apprends à coudre mes vêtements et accessoires« , aux éditions Mango).

Mais le hasard n’en était pas vraiment un… ma mamie était couturière de métier ! Depuis que je couds, je lui demande conseils quand j’en ai besoin, et lui montre mes créations autant que possible 🙂

Comment as-tu appris le modélisme ?

Contrairement à la couture, j’ai appris le modélisme en suivant des cours. J’avais commencé à m’initier au modélisme à travers les tomes consacrés à la coupe à plat de Teresa Gilewska. Toutefois, j’ai vraiment ressenti le besoin de suivre des cours afin de m’améliorer et d’être plus sûre de moi. J’ai par exemple suivi tous les cours en ligne dispensés par Artesane : j’ai tellement progressé depuis ! Ils m’ont permis d’avoir de solides bases en modélisme, et de lancer ma marque, Apolline Patterns. Je n’exclue pas, à l’avenir, de faire une formation IRL, comme celle proposée par I Am Patterns sur quinze jours !

Quel matériel photo utilises-tu?

Toutes les photos de ce blog (et aussi d’Instagram) sont prises avec une jolie pépite, le Canon 5D Mark IV. J’ai un objectif pro « tout-terrain », le Canon 24-105 mm, qui me permet de faire de la photo de rue mais aussi des portraits / scénographies d’objet.

La grande majorité des photos où j’apparais sont prises par L’Amoureux, parfois par mon Papa ou ma Maman. Les photos d’objet sont prises par moi 🙂

Avec quel logiciel retouches-tu tes photos ?

J’utilise principalement Lightroom pour ordinateur et mobile. Lorsqu’il s’agit de « nettoyer » quelques photos (enlever une cigarette disgracieuse au sol, par exemple), j’utilise Retouch sur Iphone. Récemment, j’uniformise mes photos pour Instagram via l’application Afterlight, qui bénéficie de filtres assez légers et très bien nuancés.

@Estelle_spch