DAILY LOOKS Lifestyle Mode Printemps-Été

Une escapade à Giverny, en Normandie

Je suis contente de partager avec vous l’une des récentes escapades que nous avons faite avec L’Amoureux (ou devrais-je dire le Fiancé), à Giverny, dans l’Eure en région Normandie ! Nous y avons passé quelques jours délicieux… il était naturel que je vous donne toutes mes bonnes adresses !

Notre B&B : La pluie de Roses

Le voyage pour rejoindre Giverny a été particulièrement chaotique : je vous laisse imaginer l’Intercités en pleine canicule… Les trains étaient bondés, et nous avons presque failli rebrousser chemin, rester à Paris et annuler notre escapade ! QUELLE ERREUR nous aurions fait…

Car une fois arrivé à Giverny (avec un dernier petit stress au niveau des taxis : surtout, prévoyez-en un si vous venez par le train et que vous vous arrêtez en gare… car la navette Vernon > Giverny ne circulait plus à 19h), quel calme et quel apaisement ! J’avais choisi un B&B noté comme « Exceptionnel » sur Booking, La pluie de Roses, avec des commentaires dithyrambiques. Autant vous dire que nous n’avons pas été déçus, et que cette adresse a dépassé nos espérances 🙂

La propriété est absolument sublime, les chambres décorées avec goût… Je vous laisse découvrir cet îlot de sérénité avant de vous retrouver pour l’un des moments que nous avons le plus apprécié : le petit-dej dans notre B&B !

Magnifique, n’est-ce pas ? Et vous n’avez encore rien vu ! Car le plus beau se situe à l’intérieur, dans la jolie véranda qui surplombe le jardin, où le petit-déjeuner est servi 🙂

Un endroit très lumineux, où nous avons pu profiter de la fraicheur du matin normande, et d’un petit-déjeuner plus que complet. Notre hôte était très sympathique, accueillant et chaleureux. Il faut savoir que Luciano est italien : sa véranda me faisait d’ailleurs penser aux villas toscanes ! J’ai adoré échanger quelques mots avec lui dans sa langue natale, mais aussi en anglais, avec les autres guests de l’hôtel, tout droit venus de San Francisco.

Une fois rassasiés, nous avons pris la direction de Giverny, pour visiter son attraction principale : les Jardins de Monet !

La maison et les jardins de Monet

Avant de les visiter, on peut se demander pourquoi Monet les a tant dessinés… une fois dedans, c’est une évidence ! Ces jardins sont somptueux, même très visités : on a l’impression d’une grande prairie très colorée et soignée, avec d’innombrables fleurs ! Mes préférées ? Sans doute les fleurs de pavot… et ce parterre de géraniums !

Je portais pour l’occasion l’une de mes dernières créations : une jupe fendue dans le tissu qu’on ne présente plus, Posie Blue chez Atelier Brunette. J’ai réalisé un patron-maison, pour avoir la fente qui se porte sur le côté l’été… mais aussi devant, pour l’hiver !

Comment ? En coupant un seul morceau dans la laize, afin d’éviter les coutures de côté. Bien sûr, c’est une technique qui marche quand le tour de taille est compris entre 70 et 80 cm 😉

J’ai surmonté le tout d’une « ceinture ». Côté finitions, j’ai doublé le tissu qui n’est pas assez opaque pour une jupe/robe.

Autant vous prévenir, car cela ne se voit pas sur les photos (tout l’art du cadrage) : les Jardins de Monet accueillent de très nombreux touristes chaque jour ! Nous avions pris nos billets d’entrée en avance (environ 10€ en plein tarif), ce qui nous a permis d’emprunter la ligne « coupe-fil ». Très pratique, surtout quand il fait chaud 🙂

Balade à Giverny

En réalité, j’ai découvert Giverny non pas par l’intermédiaire de Monet, mais grâce à ses rues fleuries si bien mises en valeur dans le guide du Routard, « 50 week-ends en France ». Fin juin, beaucoup de mas étaient en fleurs et la promenade dans le village s’est révélée fort agréable…

Ci-dessous, le restaurant Baudy, recommandé par notre hôte : il s’agit du lieu où les artistes venaient diner à l’époque… Très prisé, mieux vaut réserver ou venir tôt 🙂

Nous avons aussi testé le restaurant La Musardière : la carte est très resserrée (trois choix pour chaque entrée/plat/dessert – menu plat/dessert à 25€ le midi, 3 plats à 29€ le soir), et nous nous sommes régalés. J’ai testé le Gravlax de lieu jaune avec son blinis aux herbes (ma passion), un quinoa Normand et une dégustation de glaces.

En quittant Giverny, je n’avais qu’une envie : commencer à dénicher une maison de campagne dans le coin ! C’est tellement agréable de s’éloigner de l’effervescence parisienne…

J’espère en tout cas vous avoir fait passer un agréable moment en terre normande… Et si vous en voulez encore, il y a toujours mes billets réalisés à Deauville (ici et ici) !

À bientôt,
Estelle

You Might Also Like...

1 Comment

  • Reply
    Geneviève
    5 juillet 2019 at 20 h 59 min

    C’est un très bel endroit, j’y vais régulièrement pour voir les expositions du musée des impressionnistes. La vallée de l’Epte et celle de la Seine sont aussi très belles. À lire pour y rester d’une autre maniéré Nymphéas noirs de Michel Bussi.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.