Some Place Called Home

Bohème chic & broderies

Coudre une robe bohème chic maxi en double-gaze / Conseil couture et blog couture / Some place called home

J’avais hâte de partager cet article avec vous, pour revenir le temps de ce billet à Deauville, en Normandie, où j’ai passé un week-end en amoureux GÉNIAL fin mai 🙂 L’occasion d’étrenner ma robe en double-gaze rose, ornée de sublimes broderies 🙂 Il s’agit d’un “hack” d’une pièce de Atelier Camille, une créatrice de prêt-à-porter que j’aime beaucoup ! Je l’ai réalisée à partir du buste de base de mon patron de robe Rosalie : je vous dévoile tous les détails pour vous l’approprier dans ce billet !

Une robe parfaite pour l’été

Pour ce modèle, j’ai utilisé un tissu double-gaze rose trouvé aux Tissus Reine, à Montmartre, mais Cousette en propose de nombreux sur son site, dans de très jolies teintes !

C’est une super matière à travailler lorsqu’on débute : mon seul conseil serait de faire attention à bien diminuer les rentrés de couture avec des ciseaux cranteurs, notamment pour les encolures finies au biais ! Pour les ourlets, j’ai utilisé la technique de l’ourlet mousseline (j’aborde cette technique dans le tutoriel vidéo de mon patron de robe Linda), qui permet également de ne pas avoir trop d’épaisseur, pour un rendu nickel !

Coudre une robe bohème chic maxi en double-gaze / Conseil couture et blog couture / Some place called home

Coudre une robe bohème chic maxi en double-gaze / Conseil couture et blog couture / Some place called home

Côté broderies, j’ai trouvé les miennes à la mercerie du Marché Saint-Pierre, toujours à Montmartre. La broderie se trouvait du côté de la rubanerie à découper au mètre : n’hésitez pas à y retourner, les stocks sont quand même souvent réapprovisionnés ! Petite précision : elle était assez chère, environ 6-7 € le mètre (sur 5 cm de large environ).

Cette robe est vraiment un plaisir à porter : j’aime plus que tout son côté vaporeux, bohème et estival, et chic en même temps ! Elle se porte autant le soir en bord de mer… que pour un brunch dominical en bord de mer. Il aurait fait meilleur dimanche à Deauville, je l’aurais mise pour notre brunch au Normandy (absolument fabuleux, on prévoit d’y retourner vite!)

Coudre cette robe à partir du patron Rosalie

Pour vous approprier le modèle, rien de plus simple, puisque Rosalie est construite sur la même base, à savoir un top à encolure arrondie, et un système de “volant” en guise de jupe.

Voici les modifications que j’ai effectuées :

– Couper au pli les deux bustes dos et devant. Pour le devant, découpez jusqu’à l’épaule (et oubliez les empiècements)
– Agrandir l’encolure, pour que celle-ci passe sans bouton-pression (comme sur Rosalie) : j’ai retranché 4 cm tout autour de l’encolure.
– Pour les basques : conservez la largeur du patron Rosalie, mais créez 3 bandes. La première est plus longue en hauteur que les deux autres. Chez moi, la première mesure 40 cm de hauteur (marges incluses) ; la 2nde et la 3ème font 30 cm (marges incluses) chacune !
– Si vous souhaitez des manches 3/4 comme les miennes, retranchez une dizaine de centimètres des manches longues de Rosalie !

Comptez 2m50 de tissu ; et 4,50 mètres de broderie (minimum).

Coudre une robe bohème chic maxi en double-gaze / Conseil couture et blog couture / Some place called home

Coudre une robe bohème chic maxi en double-gaze / Conseil couture et blog couture / Some place called home

J’espère que ce billet vous a plu ! N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous souhaitez vous lancer dans la confection de cette robe 😉

Belle semaine,
Estelle

Coudre une robe bohème chic maxi en double-gaze / Conseil couture et blog couture / Some place called home

Les patrons Apolline Patterns

Éléonore, le patron de blouse
Gabin, le patron de short / pantalon
Charlotte, le patron de jupe
Portofino, le patron de robe
Linda, le patron de robe estivale
Ambre, le patron de blouse
Rosalie, le patron de robe
Éléonore, le patron de blouse
Gabin, le patron de short / pantalon
Charlotte, le patron de jupe
Portofino, le patron de robe
Linda, le patron de robe estivale
Ambre, le patron de blouse
Rosalie, le patron de robe

You Might Also Like...

4 Comments

  • Reply
    Benedicte
    4 juin 2019 at 20 h 45 min

    Superbe !

    • Reply
      Someplacecalledhome
      21 juin 2019 at 10 h 30 min

      Merci beaucoup 🙂

  • Reply
    Maria des Apparences
    12 juin 2019 at 17 h 50 min

    Bonjour,
    tes photos sont magnifiques et pleine de douceur, merci pour ce moment de poésie!
    Je te souhaite une bonne journée,
    Maria

    • Reply
      Someplacecalledhome
      21 juin 2019 at 10 h 31 min

      Merci beaucoup Maria : c’est vraiment un compliment car ce sont les deux mots qui guident chacune de mes photos ! Ça me touche 😉

      Belle journée,

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.