Dagny London, éthique et chic

 

Hello Hello !

Aujourd’hui, je vous présente l’une de mes plus BELLES découvertes en matière de mode éthique, depuis que j’ai commencé sur cette voie : DAGNY LONDON. Vraiment, ça a été un coup de foudre au premier regard ! Oh, et en plus d’être une marque ultra-féminine et chic, elle vient tout droit de Londres, donc les frais de ports sont loin des frais prohibitifs des marques US 😉

Je trouvais que l’identité de Dagny correspondait parfaitement à un article #tenuedefêtes, alors c’est parti !

Dagny London, éthique et chic

J’ai découvert Dagny London grâce au label Positive Luxury, qui s’est donné pour mission de nous aider à repérer les marques responsables de celles qui ne le sont pas, en apposant son logo en forme de papillon (“butterfly mark”) lorsqu’une marque répond à tous ses critères. Ce qui est le cas de Dagny.

Tissus responsables

L’éthique de Dagny passe notamment par le choix des matières, et leur condition de production. Je vous parlais d’ailleurs de l’importance des étiquettes, qui en disent long sur l’éthique d’une marque, dans ce podcast.

Chez Dagny, vous trouverez des matières éco-responsables, telles que le Tencel, le Modal. On trouve encore de la viscose, mais celle-ci est certifiée “Lenzing“. Ces trois matières viennent de la culture d’un parc d’arbres éco-cultivé, qui en font des textiles nécessitant moins de processus chimiques et industriels que le polyester ou la viscose classique, par exemple. Les lins et cotons sont certifiés GOTS, le meilleur label sur le marché. Concernant les teintures, celles utilisées par Dagny sont 100% biodégradables et également certifiées GOTS.

Enfin, beaucoup de tissus utilisés par Dagny proviennent des chutes de tissus d’autres marques. Sur ce point, Dagny se rapproche de l‘américain Reformation, ou du français Les Récupérables. Ainsi, Dagny donne une nouvelle vie à des tissus qui seraient détruits, tout en réduisant le poids d’une production de nouveaux tissus.

Les ateliers Dagny

Dagny London travaille exclusivement avec un atelier situé en Roumanie, tenu par des femmes et reconnu sur le marché de l’éthique (l’atelier est aussi membre de l’Ethical Fashion Forum). Pour avoir vu les finitions des vêtements Dagny, je peux vous assurer que la qualité des vêtements ne peut être atteinte que grâce à des personnes formées correctement. C’est bien simple : il n’y a aucune couture apparente. Donc vraiment high high quality 😉

Dagny, la marque éthique qu’on attendait

Avec des modèles intemporels, féminins, adaptés pour aller travailler, mais aussi vitaminés, Dagny London est vraiment le type de marque éthique que j’attendais ! Parmi mes préférées, il y a ces quelques pièces… plutôt canon, non ?

 

La jupe LOUISE

J’ai eu l’immense chance de pouvoir tester l’un des produits de la collection Dagny, une pièce parfaite pour la transition de l’été à l’automne, la jupe LOUISE. Une coupe légèrement “crayon” que je souhaitais vraiment essayer à nouveau, et un modèle orné d’un joli volant sur le côté. Un coup de coeur !

Le tissu provient de restes de stocks italiens avec une composition 90% laine, 8% soie, et 2% élasthane. La doublure est en coton bio, et la fermeture éclair garantie sans nickel. Je porte une taille 6 (UK), ce qui correspond à un 36-38 (je suis toujours entre les deux : taille fine mais hanches un peu plus marquée).

Pour ce look de fêtes, j’ai bravé le froid et vous propose une tenue d’intérieur en extérieur : un petit chemisier shoppé fin juin chez Claudie Pierlot (suite à une déconvenue que je vous avais raconté en stories… mais passons… sans doute mon dernier achat chez eux). Mes escarpins viennent quant à eux d’&OtherStories, je les avais achetés il y a deux ans. Malgré qu’ils ne soient pas “éthiques”, je n’ai pas encore trouvé le coeur de les remplacer, car je les adore !

Je vois tout à fait cette jupe s’accorder, s’il y a une petite fraicheur, avec une maille fine en cachemire, couleur terracotta, tabac, ou rose poudré. Un pendentif assez fin, toujours ces escarpins. Cela lui donnera assurément un côté ultra-chic ! J’ai hâte de tester cette combinaison !

D’ailleurs, autre solution possible pour casser le style business woman, j’ai essayé LOUISE avec un t-shirt simplissime dans une matière noble (la soie). Je suis sûre que l’effet serait tout aussi réussi avec un t-shirt en coton imprimé, comme celui avec les coeurs de chez Elise Chalmin (une marque éthique française que j’adore). Oh oh oh, je crois que je vais craquer 😉 (48€ de budget shopping pour le mois des impôts, je ne peux pas faire mieux ah ah ah).

Je vous laisse avec les photos du shooting, réalisé en soirée aux abords du Trocadéro. J’espère qu’elles vous plairont !

À très bientôt,

Estelle

 

 

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram
34   364
17   439
18   440
15   268
3   159
14   301
15   382
46   653