Choisir son tissu en fonction de son projet

Lorsque j’ai commencé la couture, je me disais que la difficulté devait venir des différentes techniques à apprendre pour coudre un joli vêtement. Je sous-estimais complètement l’importance du CHOIX du tissu. Avec un peu de recul, je peux toutefois vous assurer que c’est bien l’étape FONDAMENTALE ET DÉCISIVE.

D’ailleurs, si vous êtes en train de lire ce billet, c’est que vous en êtes bien consciente. Du coup, je vais faire de mon mieux pour vous livrer tous mes conseils afin de choisir un tissu qui corresponde à votre projet… à moins que ce ne soit l’inverse ?

Parce que OUI. Quand j’intitule cet article “Comment choisir son tissu en fonction de son projet“, je me rends compte que bien souvent, c’est finalement le tissu qui va dicter le type de projet dans lequel je me lance.

Choisir son projet… en fonction de son tissu !

Dans mon processus de création, que ce soit pour les pièces que j’ai envie de coudre ou les patrons que je réalise pour L’Atelier, il y a deux possibilités :

– ou bien je craque sur un vêtement du prêt-à-porter et essaie de trouver un tissu identique ou très proche afin de faire ma petite cousette-maison,

– ou bien je pars d’un tissu (dont je dispose ou que j’ai dans ma wishlist) afin de créer une pièce sur-mesure à partir de celui-ci.

JAMAIS il ne m’arrive d’acheter ou de créer un patron sans avoir D’ABORD pensé au tissu, ou d’acheter un tissu sur un coup de coeur sans être sûre de pouvoir coudre quelque chose dedans. Dans mon cas, l’offre de tissu disponible conditionne complètement la couture de tel ou tel projet.

Pour tout vous dire, si je ne trouve pas LE tissu qui correspond exactement à l’effet que je veux donner au vêtement, je préfère ne rien coudre. Le dernier exemple en date est cette jupe Sézane : j’avais absolument craqué sur l’imprimé, et malgré des heures de recherche, je n’ai pas trouvé de tissu identique. (J’avais même chargé ma maman d’une “mission tissu” pour voir ce qu’elle pouvait trouver près de ma ville d’origine).

Du coup, j’ai abandonné ce projet, sécurisé mon envie d’une jupe en laine en achetant la jupe Sézane. De manière générale, lorsque vous me voyez acheter du prêt-à-porter, c’est souvent quand je suis certaine que je ne trouverais pas le tissu adéquat.

Bon… ok. À ce stade, vous vous demandez peut-être COMMENT j’ai une idée aussi précise du tissu que je veux pour me lancer dans tel ou tel projet. WAIT FOR IT, IT’S COMING.

Trouver le bon tissu

Le choix d’un tissu porte sur deux paramètres : la matière et l’imprimé. Pour chaque projet, il faut que vous soyez absolument sûre que la matière et l’imprimé choisis conviennent au type de vêtement que vous visez. Je suis en train de préparer des billets réguliers pour vous guider, par type de tissus. En attendant, voici mes meilleures conseils 🙂

Je passe énormément de temps sur les blogs, Instagram, Pinterest ou les e-shops. J’aime aussi beaucoup me promener dans le rayon “Mode” de ma Fnac. Je suis constamment à la recherche d’inspirations nouvelles, avec une méthode bien rodée dès qu’une pièce sort du lot, m’inspire, me donne envie de créer.

L’observation

Dès qu’une pièce me plait, je l’épingle ou fais une capture d’écran. J’ai un tableau secret sur Pinterest, dans lequel je recense toutes mes plus belles inspirations. Je le trie de manière quasi-quotidienne, afin qu’il ne s’étoffe pas trop et conserve vraiment l’essence de mon style, mes envies couture et créations de patrons.

C’est mon outil le plus utile pour décider de ce que je veux coudre et affiner mes envies tissu. Une petite bible en quelque sorte 😉

Les descriptions produits du prêt-à-porter

Ensuite, je fonce voir la description du produit qui me plait, et plus précisément l’onglet “Matière et Composition”. Cela me permet de visualiser une matière, un tombé, un imprimé, sur un vêtement déjà cousu, parfois mis en scène en photoshoot. A force de faire ça, les différents tissus n’auront plus de secret pour vous, et vous aurez vraiment une idée très claire du tombé par matière.

C’est une démarche que vous pouvez adopter lorsque vous débutez, pour vous familiariser avec les différentes familles de tissus: connectez-vous à votre e-shop favori, et détaillez les différentes descriptions-produit par type de vêtement : top, jupe, robe, blouse. Cela vous permettra de voir quels tissus sont adaptés à quelle création.

La composition détaillée vous évitera enfin des faux-pas au moment d’acheter votre tissu !

S’inspirer de réalisations existantes

Une fois que vous avez isolé plusieurs pistes de tissus, tant en termes de matière que d’imprimé (je parle ici bien d’un imprimé uni ou à motif), le dernier filtre que je vous conseille d’appliquer est de chercher des cousettes ayant déjà été réalisées dans ce ou ces tissus. C’est le meilleur moyen de “visualiser” le rendu.

Sur Internet, certaines boutiques partagent des photos de créations réalisées à partir de leurs tissus, et prennent soin de poster plusieurs visuels montrant bien le tombé d’un tissu. C’est le cas de Pretty Mercerie, par exemple. Vous pouvez aussi faire des recherches par hashtag sur Instagram, pour voir si quelqu’un n’a pas posté une cousette dans le tissu que vous envisagez.

En magasin “physique”, je dirais qu’il ne faut pas hésiter à prendre le rouleau avec soi devant un miroir, pour voir ce que ça donne par rapport à votre carnation, votre style, etc. Demander conseil également, pour vous conforter ou non dans le choix du tissu.

Se jeter à l’eau !

C’est la dernière étape. Malheureusement, aucun moyen de savoir vraiment ce que rendra le tissu avant de le coudre (n’oubliez quand même pas de vous fier à votre instinct !). Si vous avez suivi les étapes précédentes, vous devriez, a priori, être plutôt bien partie. Seule la couture vous confortera, ou non, dans votre choix !

Uni vs. Imprimé ?

C’est une question tellement récurrente et cruciale que je lui consacre ici toute une partie 🙂

En stories, vous êtes assez nombreuses à me demander si je pense quel tel ou tel tissu pourrait aller avec tel ou tel patron, ou alors à vous interroger sur les imprimés – ce qu’ils rendent sur le site web et ce qu’ils rendront “in real life”.

Je vous avoue que la question de l’offre de tissus à motifs dans les magasins de tissus est un VRAI SUJET. Si vous passez en revue mes créations de l’année passée (je l’ai fait pour vous), vous vous apercevrez d’ailleurs TRÈS VITE que toutes mes créa sont réalisées dans des tissus unis (je ne compte pas le tissu en double-gaze avec des pois brodés).

Pourquoi ? Tout simplement parce que je crains l’imprimé… J’ai toujours peur qu’il ne fonctionne pas. Il m’arrive aussi souvent d’avoir un imprimé très précis en tête, inspiré des imprimés que j’observe sur les e-shops : mission impossible toutefois pour en trouver de similaires en magasin de tissus ou sur le net…!

Quelques pistes pour se réconcilier avec l’imprimé à motif…

En organisant mon dressing d’hiver, ça m’a sauté aux yeux : je n’ai vraiment aucune pièce à motif (bon, allez, 3), même achetées dans le prêt-à-porter. Et honnêtement, même si j’aime l’uni dans mes créa-couture, c’est un constat que je regrette. Je RÊVERAI de pouvoir apporter des petites touches plus vitaminées à travers des pièces cousues main imprimées 🙂

Alors, dans l’intérêt de ce billet, j’ai fait mes recherches afin de trouver les meilleures alternatives pour créer à partir d’imprimés.

Les créatrices indépendantes françaises

C’est, à mon sens, la seule manière de trouver des imprimés et motifs modernes, qui ne résultent pas en des cousettes vieillottes. Les créatrices françaises suivent, comme vous et moi, les tendances. Elles travaillent de concert avec des graphistes et illustratrices, pour nous proposer des tissus imprimés à la hauteur de nos attentes.

Petit bémol, forcément : ces tissus sont en général plus chers que les tissus unis ou produits à grande échelle. Mais leur achat reviendra toujours moins cher que dans le prêt-à-porter 😉

Les créatrices à suivre… 

Atelier Brunette, Cousette Fabrics, France Duval Stalla, Églantine & Zoé, Petit Pan (notamment pour les enfants / la déco)…

Le coup de coeur: Atelier 27 France

Le principe de cet e-shop est de créer des petites capsules de tissus, choisis parmi une offre existante, ou créés par Atelier 27 et imprimés en France. Les capsules fonctionnent par camaïeux de couleurs, et on en raffole !

Récemment, j’ai pu tester cette flanelle pied de poule ainsi qu’un merveilleux tissu bleu nuit à paillettes, qui arrivera pour la capsule de Novembre (je vous mettrais le lien à ce moment là). J’ai hâte de vous montrer ce que j’en ai fait 🙂

Ce que j’apprécie particulièrement avec Atelier 27, c’est qu’il y a quelques cousettes-inspirations qui permettent de bien visualiser ce qu’on peut faire avec tel ou tel tissu !

Certains e-shops aux sélections très chouettes

Je vous cite ici mes préférés, ceux chez qui vous pouvez commander à peu près tout les YEUX fermés 🙂

Pretty Mercerie : une très grande et très belle sélection de tissus de tous types, que ce soit en termes de matières, d’imprimés. Vraiment, quoique vous vouliez faire, vous trouverez forcément votre bonheur chez Pretty Mercerie.

Little Fabrics : un e-shop un peu plus confidentiel, mais tout aussi intéressant. J’apprécie notamment le choix de tissus tencel, réputés plus responsables. Little Fabrics distribue aussi les tissus Atelier Brunette aux imprimés DINGUES, si vous souhaitez faire une commande groupée (je lorgne sur celui-ci, mais peut-être vais-je le commander pour Noël !)

The Sweet Mercerie : idéal pour des tissus plus rares et de qualité ! La collection automne-hiver est particulièrement chouette cette année, avec pas mal de lainages imprimés. Je ne peux que vous recommander de lire les “billets inspiration“, où The Sweet Mercerie propose des associations tissus-patrons !

***

J’espère que ces conseils vous seront utiles ! On se retrouve très vite pour les fiches-thématiques par tissu 🙂

À bientôt,

Estelle

 

Cet article vous inspire ? Épinglez-le sur Pinterest !

Partager:

2 Commentaires

  1. Cédrat
    30 octobre 2018 / 12 h 12 min

    Merci pour le partage de conseils.
    Aimant les tissus et cousant depuis peu, il m’est arrivée très fréquemment de craquer pour un tissu sans savoir quoi en faire, de réaliser une couture et de m’en lasser.
    Les magasins de tissus n’ont pas tous un miroir et lorsqu’ils en ont, n’apprécient pas toujours qu’on prenne un rouleau pour voir le rendu sur soi (expérience vécue dans un magasin à Paris).
    Depuis, pour éviter des craquages malencontreux je me pose toujours la question : ” Si c’était un article de prêt-à-porter dans ce tissu, est-ce que je le prendrai ou pas ? ” Si c’est non, je passe mon chemin.
    Je ne suis pas à l’abri d’une rechute mais en attendant mes erreurs m’ont au moins permis de m’entraîner en couture.
    J’attends avec impatience les prochains billets couture ou mode

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      6 novembre 2018 / 19 h 51 min

      Bonjour,

      Effectivement, ce n’est pas une science exacte 🙂
      C’est un super filtre que tu utilises : j’essaie également énormément de visualiser au mieux car l’imprimé reste difficile à appréhender !

      À très bientôt,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram
21   411
22   498
14   436
24   557
141   1246
4   335
1   187
21   381