Charlotte… version hiver !

Je me suis aperçue qu’en dehors de la jaquette du patron Charlotte, je ne vous avais pas encore dévoilé tous les détails de ma création chouchou de cet automne-hiver 2018. C’est désormais, grâce à ce look, chose faite ! J’espère qu’il vous plaira et vous inspirera des silhouettes très “femme” et très chic…!

Une histoire de silhouettes

J’ai toujours été passionnée par la “silhouette”. J’adore étudier les volumes, l’équilibre général d’une tenue, la manière de jouer avec les différentes coupes des vêtements qui composent ma penderie. À l’époque où ma passion pour la mode s’arrêtait au jeu Dessinons la mode, je passais des heures à faire défiler les différents vêtements à ma disposition, pour trouver l’association parfaite.

Aujourd’hui, lorsque je dessine mes futures créations, je me pose systématiquement la question de la silhouette. Je n’arrive pas à dessiner un vêtement pour qu’il soit beau “par et pour lui-même“. J’ai besoin de le penser dans une silhouette, de lui trouver des associations… Le plus grand nombre possible, afin de lui apporter une sorte d'”utilité”. C’est ensuite que je pense les petits détails qui font mouche 😉

Car si la mode s’élève au rang d’art sur les catwalks des fashion week, elle est, “in real life”, un moyen de se mettre en valeur et de se sentir belle. De transmettre un rapide aperçu de la personne que l’on est, à l’intérieur. Or, on peut faire le plus joli des vêtements, si celui-ci ne s’accorde pas au reste de la garde-robe, il reste au fond de celle-ci… de la même manière que ce qu’il est censé transmettre !

Si la “silhouette” vous intéresse, je vous conseille de lire ou relire ce billet, dans lequel je vous donnais  quelques conseils pour trouver vos SILHOUETTES idéales. Préparez-vous à épingler sérieusement sur Pinterest ^^!

La silhouette qui inspira Charlotte

Au printemps ou en été, je n’aurais sans doute pas dessiné Charlotte. Car cette jupe est née d’une furieuse envie de créer une silhouette parfaite à porter avec des mailles cosy, de jolies blouses, ainsi que des bottes hautes.

Rien qu’avec cette donnée, il y avait deux certitudes : la longueur serait midi, la plus confortable à porter quand on a des bottes hautes pour éviter le too-much et être work-friendly (oui, vous avez tous ce collègue masculin qui voit dans chaque paire de bottes des cuissardes avec une mini-jupe…) ; et la jupe serait resserrée à la taille, pour permettre une silhouette féminine si on rentre sa blouse ou son pull à l’intérieur.

Le reste n’a été qu’ornements : une taille froncée grâce à un élastique, qui donne du volume tout en cintrant le vêtement et la silhouette, et qui rappelle la tendance “volants” ; une ceinture pour donner de la consistance à cette taille froncée (afin qu’on comprenne par exemple “pourquoi” elle est froncée) ; 7 boutons sur le devant (j’en ai dégrafé un sur ces photos, petite astuce lorsque l’on porte une jupe midi et des bottes hautes) ; une fente à l’arrière, petite touche féminine pour là-aussi donner du mouvement au vêtement et rappeler les jupes chics de tailleur…!

Les tissus pour Charlotte

J’ai récemment écrit un billet avec quelques inspirations tissus pour Charlotte et Éléonore. Vous trouverez également un tableau d’inspiration pour chaque patron disponible sur L’Atelier ici.

TOUTEFOIS, je suis tombée ces derniers jours sur plusieurs tissus qui pourraient également lui convenir, à commencer par les lainages légers gris des Coupons de Saint-Pierre ici et ici, et cette polyviscose marron ici. Je vous recommande aussi la flanelle à carreaux Cousette disponible ici (noir et or), et la collection Gentleman’s Club de The Sweet Mercerie, où on associe d’ailleurs le patron Charlotte à ce sergé tencel chocolat (encore MERCI !). Si vous êtes à la recherche d’inspirations, je vous recommande vraiment le billet du blog Sweet Mercerie car les planches sont parfaites !

Le reste de ma tenue

Tout d’abord, il y a ces bottes hautes achetées chez Maje. Je vous en parlais déjà en détail dans ce billet d’automne. J’ai eu de la chance de tomber sur elles (je suis repassée 5 fois dans le magasin pour les essayer et les ré-essayer afin d’être certaine de mon choix, vu l’investissement) : elles se marient absolument avec tout. C’était vraiment ce que je recherchais.

Mon top pivoine est un t-shirt de la collection printemps-été de la marque de mode éthique EKYOG. Je vous en reparlerai très vite car je vais bientôt recevoir deux pièces d’automne-hiver Ekyog. J’ai hâte de vous les dévoiler 🙂

La maille rose pâle est également une pièce d’ancienne collection (chez Sézane) : universelle, elle se marie toujours aussi bien avec mes pièces actuelles 🙂 Le sac est une très ancienne collection Mango, mais il fait toujours l’affaire. PAR CONTRE, je vais mettre de ce pas sur ma liste au Papa Noël un joli sac Polène, marque française de maroquinerie aux modèles des plus sublimes… 

J’espère que ce look et ces considérations sur “la silhouette” vous auront plu !

Est-ce que Charlotte vous inspire ? Dans quel tissu la verriez-vous ? 
Quid des bottes hautes : succomberez-vous à cette tendance ?

On se retrouve très vite pour de nouveaux looks automnaux, ma saison préférée 🙂

Estelle xx

 

Cet article vous inspire ? Épinglez-le sur Pinterest !

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les articles du moment
LES TUTOS
La Newsletter