Comment j’organise mon temps (boulot/blog)

Astuces pour gérer son temps, entre la couture et le boulot // Blog-couture-estelle-some-place-called-home

Aujourd’hui, je vous retrouve pour répondre à l’une des questions que l’on me pose très régulièrement en stories : “mais comment diable arrives-tu à gérer ton temps ?” / “es-tu blogueuse pro ou as-tu un boulot à côté ? Auquel cas : comment FAIS-TU ?

BREAKING NEWS : j’ai mis au point une organisation DE COMPÉTITION ! Car non, je ne suis pas blogueuse à temps plein, je suis même aux 39 heures dans une agence de communication. Le blog est un “à côté”, ma soupape d’évasion, le moyen de m’épanouir vraiment, bref, LA VIE !

Et quand quelque chose est aussi important, on trouve toujours des moyens de dégager du temps… Les voici 🙂

Une journée-type

J’ai toujours eu une bonne capacité à travailler sur la longueur, mais aussi à être très efficace en très peu de temps. Ces deux choses m’aident vraiment au quotidien.

Il y a quelques jours, on se posait justement la question du nombre d’heures travaillées par semaine, en cumulant boulot + blog. Je bosse environ 3h/jour sur le blog + 8h/jour en agence. Ce qui fait 11h/jour x 5 + deux matinées le week-end : 65 heures. Une sacrée moyenne… En vrai, les matinées du week-end sont essentiellement consacrées à la couture, du coup, je ne sais pas si on doit les compter dans la catégorie “loisirs” ou “boulot” (ce qui nous ramènerait mécaniquement à 55h/semaine) !

Mon rythme la semaine

Je pense que toute mon organisation ne tiendrait pas plus d’une semaine si je n’avais pas l’immense privilège d’habiter à 5 minutes à pieds de mon travail. Autant vous dire que je gagne 1h à 2h par rapport à 90% des parisiens et franciliens. Je peux donc partir de chez moi à 8h55 pour être au travail à 9h, et arriver à 18h05 le soir chez moi. Je peux aussi, bien évidemment, rentrer chez moi pendant ma pause-déjeuner.

C’est LA CLÉ qui me permet de concilier blog et boulot sans JAMAIS travailler après 19h30. Mes soirées sont vraiment consacrées à la famille et au repos. J’y tiens 😉

Une journée-type pourrait donc être…

7h-8h : je me lève et me prépare pour aller travailler. Je prends le temps de faire un bon petit-déjeuner, et je fais souvent en même temps nos tupperwares du midi (souvent des choses très simples, nécessitant peu de surveillance : pâte, semoule, riz, plats surgelés comme des haricots verts, des poissons, etc.) J’ai perdu la motivation de préparer ces plats le dimanche, ou en soirée.

8h-9h : cette heure est consacrée au blog ou à la couture. En général, cette heure me permet de scotcher un patron acheté sur le web, ou de couper mon tissu, de répondre aux commentaires du blog, de finir d’éditer un billet, voire de dessiner des esquisses de modèles Que des petites tâches qui prennent finalement pas mal de temps : en les faisant petit à petit, cela me permet un gain de temps considérable !

9h-13h : WORK TIME.

13h-14 : ce n’est pas systématique, mais je rentre parfois chez moi, non pour déjeuner, mais pour avancer des petites tâches, comme entre 8h et 9h. En automne-hiver notamment, cette heure me permet de prendre des photos pour Instagram avec une lumière au plus fort de la journée (car en rentrant à 18h, je n’ai plus de lumière naturelle du tout ou presque). Je peux aussi en profiter pour réaliser quelques tâches de couture (coudre des pinces, faire un ourlet, poser des boutons, histoire là encore d’avancer sans enchainer 8h de couture).

Quand cela ne le nécessite pas, je reste au boulot, je mange devant mon ordinateur (tout le monde fait pareil chez nous), tout en avançant sur la rédaction d’articles. Je mets en général une série en parallèle pour avoir le sentiment de décompresser un peu 🙂

14h-18h : WORK TIME

18h-19h30 : Cette plage horaire est essentiellement consacrée à la couture, à la rédaction d’articles, ou aux esquisses de futurs modèles ! En une heure et demie, on peut vraiment avancer : ce moment est ultra-important !

19h30 – 21h : L’Amoureux rentre vers 19h30, du coup, nous nous mettons à préparer à manger, puis dînons. Le lundi, nous allons à notre cours de danse de salon (20h-21h). Le reste de la semaine, nous dînons au restaurant avec des amis, allons au cinéma, restons tranquilles à la maison pour regarder un film sur Canal, une série sur Netflix. Je ne travaille quasiment jamais après 21h (les seules fois où je l’ai fait, c’était pour finir des cousettes la veille de départs en week-end ou vacances !).

Astuces pour gérer son temps, entre la couture et le boulot // Blog-couture-estelle-some-place-called-home

Petits enseignements à fort impact…

Cela fait maintenant près de deux ans que je vis avec ce rythme… Ce qui m’a permis d’en déduire quelques enseignements, à bon entendeur…!

Un sommeil suffisant

Que vous soyez une grande dormeuse ou pas, vous avez sans doute déterminé un nombre d’heures de sommeil optimal. Pour moi, il est de 7 à 8 heures par nuit ! En deçà, je me sens vite fatiguée dans la journée, et je perds toute motivation à travailler…

Pour établir votre planning, vous pouvez également vous intéresser aux heures auxquelles vous êtes la plus productive. Par exemple, je suis ultra-productive en matinée mais très peu le soir. C’est ce qui explique pourquoi je n’ai aucun mal à travailler avant le boulot, mais que je rechigne à travailler après 19h30.

Savoir déconnecter

Lorsque l’on a une grande amplitude horaire, il est indispensable de déconnecter VRAIMENT lorsque l’on ne travaille plus. C’est-à-dire ? Et bien couper tout lien avec la sphère “travail”. Mettre son ordinateur dans son bureau/atelier couture, que l’on laisse bien ÉTEINT (pas de lumière au plafond qui pourrait vous donner une jolie vue sur la machine à coudre, par exemple…). Couper son téléphone, ou le mettre en mode avion, pour éviter toutes les notifications. Sortir de chez soi, aussi, en allant au cinéma, au restaurant, etc.

Plusieurs petites tâches valent mieux qu’une grande session

Parfois, vous avez 1/4 d’heure devant vous mais estimez que ce n’est pas assez pour entamer une nouvelle tâche ? Et bien, détrompez-vous : on avance énormément en investissant ces quart d’heures (ou demi-heure) perdus 😉

Lorsque j’ai un quart d’heure devant moi, je peux par exemple, coudre des pinces à une blouse, répondre aux commentaires sur le blog ou Insta, ajouter des photos dans un billet de blog, faire ma déclaration aux Urssaf, préparer la pâte à pizza, changer les draps, faire une séance express de yoga pour me détendre, etc.

En fait, investir ces minutes perdues revient à DIVISER UNE GRANDE TÂCHE EN PLUSIEURS. C’est la clé de beaucoup de systèmes d’organisation. J’en parlerai davantage dans un prochain article, ou je détaillerai comment je scinde les différentes étapes de mes projets couture 🙂

***

En conclusion, le principal est vraiment de RESPECTER son rythme naturel et de ne JAMAIS se forcer. Parfois, je suis fatiguée, et je n’ai aucun scrupule à ne pas travailler avant ou après le travail. Je me love ainsi dans mon canapé devant une série Netflix. Il faut vraiment garder un cadre souple, pour ne jamais se sentir “obligée”, “frustrée”, ou “las”. Ce qui enlèverait tout le plaisir d’une activité que l’on choisit par passion !

J’espère que ce billet vous aura éclairé sur la manière dont je gère mon blog, ma micro-entreprise et mon boulot 🙂

À très vite,

Estelle

 

Comment je gère mon temps (couture, travail et famille) / blog-couture-some-place-called-home

Partager:

22 Commentaires

  1. Devenir Adulte
    1 octobre 2018 / 11 h 08 min

    Wahouw quelle organisation !
    Au contraire de toi, je suis motivée le soir..

    A très vite

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      3 octobre 2018 / 13 h 40 min

      Mon chéri est comme toi : un vrai oiseau de nuit 😉
      Tant que chacun trouve son rythme !
      À bientôt,

  2. 1 octobre 2018 / 13 h 49 min

    Je ne sais pas comment tu fais . Je suis assez admirative.

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      3 octobre 2018 / 13 h 40 min

      Merci Ornella. J’aime ce que je fais avec ce blog, c’est ce qui m’anime, du coup, c’est très naturel de trouver l’énergie !

  3. 1 octobre 2018 / 17 h 43 min

    Moi je suis beaucoup plus du soir, les meilleures idées me viennent passé 17h, je pense qu’à cause de ça je n’ai pas encore un rythme “propre” et surtout, mes activités changeant d’une journée à l’autre, pas très “établi” dans la durée.

    Mais je ne désespère pas que ça vienne lorsque je me concentrerai davantage sur deux de ces activités (espérons, d’ici quelques semaines / mois).

    En tout cas, chapeau pour arriver aussi bien à gérer tout ça !

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      3 octobre 2018 / 13 h 43 min

      Hello Fanny,
      C’est vrai qu’une routine aide à se motiver, car on répète plus ou moins le même schéma chaque jour.
      Avec un boulot en free, il faut effectivement trouver un rythme de croisière. J’ai lu beaucoup de témoignages de personnes ne parvenant pas à avoir d’horaires raisonnables (par exemple, peu d’heures de travail le matin mais pas mal en aprem + soirée). Après, je crois que ça dépend du rythme de la “famille”, on se cale aussi dessus ! (enfin, de mon côté)

      J’espère que tu trouveras vite le tien,
      À bientôt !

  4. 1 octobre 2018 / 19 h 16 min

    Bonjour, je découvre ton blog par l’intermédiaire d’hellocoton…ton article me plaît beaucoup. Je suis toujours intéressée de connaître le rythme de mes collègues :), et je constate que je suis aussi semblable…Et quand je me mets la pression pour travailler, cela ne donne rien de bon….
    je vais regarder tes autres posts 🙂
    N’hésite pas découvrir mon blog Y.B paris , j’ai même lancé mon programme pour blogueuse 🙂
    je t’en dis pas plus :)…
    bonne continuation avec ton blog 🙂

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      3 octobre 2018 / 13 h 44 min

      Merci d’être passée sur mon blog : le principal est de faire les choses par plaisir !
      À bientôt,

  5. Charlotte
    2 octobre 2018 / 10 h 01 min

    J’en profite: je suis une grande fan de tes articles (notamment celui sur la gestion de sa garde robe :-)). Merci ils m’ont aidé à mieux réfléchir mes achats et projets coutures 🙂
    Moi aussi j’ai découvert que 15 min pouvaient être très productives notamment en couture (épingler deux pièces, préparer un ourlet…). Cela permet d’avancer petit à petit son projet et 15 min sont beaucoup plus faciles à trouver qu’une heure, surtout avec deux enfants encore petits 😉

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      3 octobre 2018 / 13 h 48 min

      Hello Charlotte,

      Ah, si cela est testé et approuvé par une maman, cela devrait donner de bonnes idées à celles qui trouvent parfois difficile (et à raison) de dégager du temps couture ! Merci du partage 🙂

      PS : je suis absolument ravie que mes billets dédiés à la garde-robe aient pu t’aider 🙂 MERCI de les suivre avec autant d’attention !

      À très vite,

  6. 2 octobre 2018 / 13 h 29 min

    C’est rigolo de voir qu’on a exactement la même organisation ! Effectivement, je suis passée d’1h20 de transport par jour à 10mn et ça change tout : ça permet notamment de travailler le matin et de ne pas rentrer trop tard !
    Par contre, j’arrive pas à déconnecter le soir… Généralement je fais une pause courses-cuisine en rentrant (pour aérer mon cerveau après la journée de boulot) mais je m’y remets après manger si je n’ai rien de prévu. C’est clairement un point que je dois améliorer ! Merci pour ton partage 🙂

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      3 octobre 2018 / 13 h 50 min

      Ça change la vie, n’est-ce pas ? Je crois que j’aurais beaucoup de mal à revenir en arrière 🙂
      J’ai pris conscience du besoin de déconnecter lorsque j’ai fait mon burn-out, et aussi au contact de mon chéri, car je me disais que ça devait être épuisant de voir ou d’entendre sa nana ne parler que de son blog ! Du coup, c’est aussi pour lui que je déconnecte ! D’ailleurs, plus largement, je trouve que nos téléphones prennent beaucoup trop de place dans nos quotidiens. J’envisage même de les bannir du diner ^^

      Merci d’être passée par ici 🙂

      • 10 octobre 2018 / 9 h 56 min

        J’ai beaucoup de mal à ne pas trop parler à mon copain de mes projets :p par contre, le téléphone est banni chez nous à tous les repas, et pendant toutes les discussions (quand on se raconte la journée notamment).

        • Someplacecalledhome
          Auteur
          15 octobre 2018 / 12 h 29 min

          J’aimerais avoir la même rigueur 😉

  7. Marchal
    4 octobre 2018 / 20 h 40 min

    Bonjour j ai trouvé votre dossier très intéressant. Quel statut avez vous choisi pour votre entreprise? Merci pour vos conseils

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      8 octobre 2018 / 11 h 21 min

      Bonjour,
      Je suis en micro-entreprise, le régime le plus simple à mon échelle 🙂
      Bonne journée,

  8. 7 octobre 2018 / 22 h 23 min

    Félicitations pour cette belle organisation ! J’espère un jour réussir à trouver celle qui me permettra de tout concilier aussi bien que toi !

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      8 octobre 2018 / 11 h 24 min

      Merci Amandine 🙂

  9. 8 octobre 2018 / 17 h 33 min

    Un article très inspirant, merci beaucoup Estelle.
    Comme toi je suis du matin et bien plus productive à ce moment de la journée. J’ai des journées bien chargées également et on me dit souvent que je suis quelqu’un de très organisée. Mais ces dernières semaines, je dois dire que je perds un peu le fil, j’ai l’impression que le train va trop vite pour moi. Cette période correspond à la fin de mon stage de fin d’études, de mes études et je pense que c’est la pression de ces dernières années accumulées qui redescend et laisse place à de la fatigue. Mais c’est vrai que c’est difficile à accepter pour quelqu’un, comme moi, qui est « hyperactive » et n’aime pas rester à ne rien faire. J’essaie depuis quelques semaines de me prendre quelques jours de repos, de vrai repos, en vain… Pourtant je sais au fond de moi que c’est ce qu’il me faut pour repartir sur de bonnes bases et retrouver ma productivité, mon inspiration et ma motivation au quotidien. Ton article m’encourage dans ce sens en tout cas, car il me motive à retrouver mon organisation un petit peu perdue ces derniers temps.
    A bientôt,

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      9 octobre 2018 / 15 h 45 min

      Hello Marie !

      Ravie que ce billet t’ait inspirée : j’aime beaucoup moi-même lire des livres très pratiques qui nous donnent ce petit supplément de motivation pour avancer 🙂

      Concernant cette sensation que le “train va trop vite”, il ne faut surtout pas la négliger… et prendre le temps de s’arrêter, se recentrer sur l’essentiel. Décrocher est difficile mais il faut le faire. J’ai fait un burn-out il y a deux ans, quand j’ai vraiment arrêté de m’accrocher à mon boulot j’ai perdu tous mes repères, c’était assez flippant. Mais le repos m’a fait énormément de bien, et m’a aidée à faire le point sur ce qui était vraiment fondamental pour moi.

      Bon courage, et à très bientôt,
      Estelle

  10. 9 octobre 2018 / 19 h 53 min

    En effet, ton organisation est bien cadrée. Cela donne une vue d’ensemble, c’est intéressant ! Ce n’est pas forcément facile de trouver sa propre organisation, son propre rythme tout en étant un minimum flexible pour garder du plaisir. Félicitations à toi en tout cas d’avoir trouvé ton rythme et de réussir à le garder !

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      15 octobre 2018 / 12 h 29 min

      Merci beaucoup 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram
2   109
171   1169
14   331
131   736
39   413
17   468
19   455
17   279