La jupe “paperbag” de votre automne-hiver !

 

 

Vous l’attendiez peut-être… Qui ? La jupe idéale pour l’automne-hiver (et qui vous fera très certainement le printemps-été aussi). Celle qui est chic et féminine, tout en étant excessivement casual et facile à coudre. Elle répond au nom de Charlotte, et je suis ravie de vous annoncer qu’elle a fait son apparition hier sur L’Atelier (youpi, hands in the air & tout le tralala) !

J’ai profité d’une ballade près des Quais de Seine et des jolis kiosques verts pour la shooter afin de vous la dévoiler enfin 🙂

La jupe paperbag

C’était une évidence lorsque j’ai commencé à penser les modèles de rentrée ! Après avoir passé 3 ans à ne flasher que sur des shorts, pantalons ou jupes “paperbag”, c’est-à-dire avec la taille resserrée par un élastique, créant ainsi des sortes de “frou-frous” en haut du vêtement, L’Atelier DEVAIT se doter de son premier modèle 🙂

Je l’ai conçue afin de vous proposer un modèle très accessible. Et histoire de désamorcer les peurs dès le début : la jupe paperbag, vu qu’elle est dotée d’un élastique, peut donc tout à fait se coudre avec des boutons décoratifs. Du coup, l’excuse de la boutonnière n’en est plus une ^^ Là aussi, la seule difficulté que je vois : coudre droit pour les coutures apparentes (coulisse élastique + patte de boutonnage !)

Une forme “paperbag”

Alors, pourquoi la forme “paperbag” ? J’avais lancé cet été un petit débat sur Instagram, en postant cette photo, afin de savoir si la forme paperbag avait des adeptes parmi vous. Votre réponse a été sans appel : OUI, la forme “paperbag” est ultra-prisée !

J’en connais bien sûr les raisons : c’est une coupe ultra-féminine et ultra-confortable. Elle twiste n’importe quelle jupe en un tour de main : plutôt que d’avoir une banale ceinture, on a un effet “frou-frou” assez peu éloigné des volants, donc complètement dans la tendance.

La forme paperbag souligne la taille, et enrobe joliment les formes (fesses, hanches et cuisses), pour se resserrer légèrement au niveau des jambes (je vous rassure, on est encore loin de la jupe crayon !). Du coup, elle va à beaucoup de morphologies ! Elle crée instantanément une “silhouette“, et se porte avec tous vos tops, blouses, ou encore petits (mais aussi gros) pulls.

Charlotte est ornée d’une ceinture (elle passe dans trois “passants”), afin d’atténuer subtilement les coutures de la coulisse élastique.

De longueur à peine plus courte qu’une jupe midi, elle permet de ne pas avoir trop froid l’hiver… Mais si vous le souhaitez, vous pouvez aussi bien la raccourcir ou la rallonger de quelques centimètres selon l’effet recherché 😉

Une jupe boutonnée devant, en plein dans la tendance

J’ai toujours aimé les jupes boutonnées tout le long du devant ! Je crois que la jupe n’en parait que plus originale, puisqu’elle a des détails, et change d’une jupe classique simplement cousue par les deux côtés 😉

D’ailleurs, au dos de la jupe, j’ai également pensé une couture qui rappellera celle des “jeans pour donner, encore une fois, un petit truc en plus à vos créations !

On dit “oui” aux poches !

MÊME SI votre maman, ou votre grand-mère, vous ont souvent répété de “ne pas mettre vos mains dans les poches” (chez moi, la raison donnée était que ça “déformait” les vêtements), je vote POUR les poches. Parce que quand même, elles ajoutent un sacré confort au vêtement. Sans même y mettre les mains, disposer de poches pourra vous permettre de garder votre ticket de métro à portée, d’y mettre momentanément votre smartphone lorsqu’il est temps de passer à la caisse de la boulangerie, etc etc.

En fait, avant de faire mes premiers vêtements, où j’évitais soigneusement la couture des poches, je ne me rendais pas compte à quel point elles étaient indispensables ^^! Aujourd’hui, je ne reviendrais pas en arrière 🙂

Les poches de Charlotte sont très simples à monter, puisqu’elles sont prises dans la couture !

Une jupe fendue

C’est assurément la petite touche féminine et rétro du modèle (puisqu’il en faut toujours une chez moi) : une fente à l’arrière du vêtement, assez subtile, mais suffisante pour être du plus bel effet ! (d’ailleurs, si vous êtes plus audacieuse, libre à vous de la creuser davantage…!)

 

 

Les choix de tissus

Vraiment, je crois que Charlotte est l’un des modèles où je n’ai aucune recommandation de tissus… Car tous iront !! Coton, viscose, lin, lainage, tencel, jacquard, velours léger… Vous pourrez vraiment lui donner l’âme que vous souhaitez !!

Pour ce modèle, j’ai opté pour tissu en popeline de coton amande Pretty Mercerie : il correspondait parfaitement au tombé que je souhaitais, ainsi qu’à l’aspect légèrement brillant que j’avais en tête.

 

Charlotte a su vous séduire ?
Retrouvez ici mes inspirations tissus !

À très vite !
Estelle

 

 

Partager:

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram
6   87
21   424
22   502
14   438
24   557
141   1248
4   335
1   188