Italie #1 – Portofino

 

Hello !

Histoire de faire perdurer l’été malgré la rentrée, je vais publier tout au long du mois de septembre mes billets consacrés à nos quinze jours passés en Italie ! En effet, cette année, avec L’Amoureux, nous avions très très envie de faire un joli voyage dans un pays européen : l’Italie était LA destination qui revenait le plus souvent (nous avions déjà fait Venise pendant quelques jours 😉). Alors, nous avons loué une voiture et sommes partis pour 15 jours bien remplis, entre la Ligurie et la Toscane.

Nous avons ainsi passé 3 jours en Ligurie (j’avais trop envie de revenir aux Cinq Terres ainsi qu’à Portofino, pour l’avoir fait avec mes parents), et 12 jours en Toscane… pour changer radicalement de Paris et nous mettre VRAIMENT au vert 😉

Ce billet est axé sur l’un de mes endroits préférés du séjour, Portofino. Je ne sais pas pourquoi, mais depuis que j’y suis allée avec mes parents, je voue un véritable culte à ce petit village coloré et huppé du nord de l’Italie. Certains le désignent comme le “Saint-Trop” italien, mais vraiment, je ne suis pas d’accord. Portofino a beaucoup plus de charme !

Le port est si typique, les maisons si jolies. Je ne parle même pas des magasins : Emilio Pucci notamment, ainsi qu’une sublime marque de vêtements made in Capri (c’est fini !). Tout est absolument inabordable mais c’est un délice pour les yeux ! D’ailleurs, je n’ai pas vraiment de bonnes adresses “food”, on a globalement été assez déçus (voire scandalisés?) : ce sont surtout des restau à touristes avec des prix exorbitants… évitez d’ailleurs les cafés de la place centrale, très fréquentées par des pigeons affamés 😉 ! Mais enfin… retour sur nos 24h passées à Portofino 😉

Le petit port de Portofino

On arrive à Portofino par une route de front de mer légèrement sinueuse, et les panoramas sont à couper le souffle ! Petite précision : le village est interdit aux voitures, il y a d’ailleurs à l’entrée un parking payant (assez cher de l’heure, et rapidement complet en pleine saison). Sur le côté de la route, nous avons vu des personnes marcher depuis les villages précédant Portofino, mais il faut à mon avis prévoir une bonne demi-heure ! Nous y étions donc à la fraîche, vers 10h30, le timing était parfait : très peu de monde et des températures encore acceptables 😉

Une fois garé, vous arrivez au port de Portofino par la ruelle principale du village. Déjà, vous êtes dans l’ambiance, car c’est ici que les quelques magasins de luxe emblématiques se déploient. Ensuite, tout n’est que ravissement : une jolie place du village arborée de terrasses et lounge bar, des fleurs, et des bateaux colorés. Beaucoup de relief, et c’est aussi ce qui fait le charme de Portofino, son côté “préservé”.

On prolonge la ballade sur le côté gauche du port, avec ses belles boutiques et ses nombreuses terrasses de restaurants, tout en admirant les beaux (et gros) bateaux… La vue est vraiment superbe de ce côté-là, n’est-ce pas ?

Sur les hauteurs de Portofino

Comme il ne faisait pas très chaud encore, nous avons grimpé du côté du phare de Portofino. Lorsque vous marchez le long du port, vous verrez sur votre droite un escalier en pierre vertigineux, qui s’enfonce dans la verdure. C’est bien ici qu’il faut monter. Prendre son courage à deux mains, et y aller !

L’escalier débouche sur la Chiesa San Giorgio, assez atypique avec sa couleur jaune. Sur les hauteurs, elle permet d’obtenir un très beau panorama sur la baie de Portofino. Nous avons poursuivi le sentier en direction de “Castello Brown”, puis du phare. Une ballade que je vous conseille vraiment de faire le matin, chapeau sur la tête 😉 Il y fait vite TRÈS chaud… Vous serez peut-être tentés, sur le chemin, de prendre l’escalier vers la plage. Nous avons tenté, mais celle-ci est minuscule et l’eau, pas si paradisiaque. Elle n’est d’ailleurs fréquenté que par les personnes vivant aux abords du parc de Portofino !

Le coup de folie : la spiaggia Paraggi

En fait, ce jour-là, on a eu particulièrement chaud… on avait repéré une jolie plage, et avions grandement envie de s’y baigner ! Il faut savoir qu’en Italie, et de surcroit sur la côte, la plupart des plages sont privatisées par des “bagni”, c’est-à-dire des services de location de transats et parasols, ou alors des hôtels. En général, la zone publique représente 10% de la plage entière… il faut effectivement le savoir, car cela peut vite gâcher des vacances, et exploser le budget !

C’est d’ailleurs l’une des raisons qui nous a poussé à partir en Toscane plutôt que sur la côte : outre le fait de galérer pour circuler en voiture et trouver à se garer sur des routes balnéaires, il était inconcevable pour nous de payer une cinquantaine d’euros / jour dans des transats. Imaginez le budget au bout de 15 jours !

Du coup, pour notre unique plage du séjour, nous avons quand même choisi l’une des plus belles. Transat en deuxième ligne, pour la modique somme de 60 €  l’après-midi… L’eau était bonne, le soleil au rendez-vous… parfait pour étrenner mon maillot de bain Coco Frio justement nommé “Portofino”made in Italy (je vous en parlais ici) !

 

Coucher de soleil à Portofino

Après la plage, nous avons passé le reste de la journée à Portofino (après un changement de tenue en bonne et due forme dans notre mini-FIAT de location!). Le village est si joli en soirée, les couleurs toujours aussi chaudes. Oh, et les gens s’habillent, c’est un régal pour les yeux ! Vous apercevrez sans doute beaucoup de zodiaks avec une flopée d’hommes en costumes et de femmes en robes habillées. C’est NORMAL. Ils arrivent de leurs yatchs amarrés dans la baie 🙂 Certains entreront chez Louis Vuitton à 22h, ressortiront avec un sac avant d’aller dîner. What else ?

De notre côté, nous avons simplement pris un verre et une assiette de melon-jambon à partager, dans l’un des bars du port. Nous n’avions pas très faim, et étions assez refroidis après le repas du midi. Cela nous a permis de voir le soleil tomber, d’apprécier les coloris de la golden hour. Avant de retourner à notre hôtel (situé à Rapallo, un peu plus loin sur la côte) pour affronter les Cinq Terres le lendemain 😉

Pour un séjour de rêve à Portofino…

Portofino est l’une des destinations qui me feraient rêver pour une grande grande grande occasion, comme un voyage de noces ! Car aux abords de Portofino, il y a de sacrés hôtels de luxe, dont le Belmond Hotel Splendido… Situé sur les hauteurs de Portofino, il dispose d’un parc fleuri incroyable, de chambres particulièrement resplendissante, et d’une table étoilée. Forcément, avec le cadre de Portofino, cela en fait une destination HORS DU COMMUN.

Je me disais que je me DEVAIS de partager cette adresse, non testée bien entendu mais approuvée par Julia Engel (Galmeetsglam) ainsi que Daphné (pour la partie restau), du blog Mode and the City. Au cas où vous seriez en quête de destinations pour une grande occasion… Et chéri, si tu me lis <3 !

 

J’espère que ce premier billet de vacances vous aura plu !
J’ai en tout cas ADORÉ me replonger dans mes photos de voyage 🙂
N’hésitez pas si vous avez des questions !

À très vite,

Estelle

Partager:

4 Commentaires

  1. 26 août 2018 / 18 h 52 min

    C’est très joli et t’as mis ton beau maillot ! <3

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      30 août 2018 / 14 h 20 min

      Portofino at Portofino !

  2. 30 août 2018 / 20 h 43 min

    J’ai lu tout et son contraire sur Portofino, mais ton article et tes photos me donnent vraiment envie de découvrir ce St-Trop italien !
    Mais pour l’hôtel Belmond … il n’apparaît pas dans plein de films aussi ?

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      2 septembre 2018 / 12 h 06 min

      C’est possible… mais je ne pourrais pas dire dans lequel 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les articles du moment
La Newsletter