Opération dressing parfait : prioriser ses nouveaux achats !

Prioriser ses nouveaux achats lors d'un closet editing / Blog conseil mode some place called home

Hello Hello !

J’avais prévu de publier cet article à la rentrée… mais avec la période de soldes qui commence, je me suis finalement dit que ces conseils pourraient vous être utiles DÈS MAINTENANT 🙂

Au cours des derniers mois, si vous avez suivi mes billets destinés à vous aider à vous constituer LE dressing IDÉAL, vous avez appris une myriade de choses : comment concevoir la collection capsule de vos rêves, en créant votre palette de couleurs et de coupes favorites ; comment définir votre style et être sûre qu’il vous corresponde ; comment réaliser un “closet editing”; comment limiter les craquages shopping pour acheter mieux et utile ; comment consommer plus responsable

Pourtant, il y a fort à parier qu’il vous manque encore UN élément CRUCIAL qui vous permette ENFIN de vous atteler à la tâche pour amorcer la transformation concrète de votre dressing : PRIORISER VOS ACHATS. Car à moins d’être la fille cachée de Bernard Arnault, vous ne pourrez évidemment pas métamorphoser votre dressing en l’espace de quelques jours 🙂

Le changement prend du temps. Il faut savoir être patiente, et ne surtout pas se démotiver. Votre style ne va pas changer en un clin d’oeil, mais plus les mois passeront, plus vous en serez satisfaite. Et vous chérirez le moment où vous avez ENFIN décidé d’être complètement vous-même ! Car n’oublions pas que la mode peut être un vrai vecteur d’affirmation de soi (en tout cas, elle l’a été pour moi!)

Prioriser vos achats : les vêtements dont vous avez (objectivement) le plus besoin

Ce petit exercice pratique consiste à faire un point sur votre lifestyle, en répondant à la question suivante : quelles sont les situations qui rythment votre quotidien ? Ensuite, nous allons faire un peu de proportionnelle pour vous aider à doser savamment votre nouveau dressing !

Les situations qui rythment votre quotidien…

Pensez aux deux semaines passées, et notez toutes les situations dans lesquelles vous vous retrouvez de manière régulière. Travail, moments passés à la maison, activités sportives ou loisirs, soirées en extérieur, entre copines ou en amoureux…

Classez à nouveau ces catégories en regroupant les situations où vous pourrez vous habiller d’une même manière. Par exemple, la couture et le temps passé à la maison. Les tenues au boulot avec celles pour une virée avec les copines, etc.

… et dans quelle proportions !

Vous pouvez faire cette proportionnelle à la louche, par rapport à votre ressenti, ou quantifier un peu tout ça. Dans le premier cas, vous devriez avoir un bilan un peu vague, similaire à “j’estime que je passe environ 60% de mon temps au travail, 25% à la maison, 10% au sport, 5% en soirée“.

Si vous souhaitez un bilan un peu plus objectif, voici une rapide méthode : comptabilisez, sur une ou deux semaine(s), les activités que vous avez fait chaque jour. Par exemple, le lundi : boulot (1), maison (1) ; le mardi : boulot (1), sport (1), maison (1) ; le samedi : maison (1), sortie entre copines (1), soirée en amoureux (1). Faites la somme pour chaque activité, et créez vos pourcentages.

De mon côté, ça donnerait quelque chose comme ça…

Cet indicateur vous permettra de prioriser vos achats : dans mon cas, les premiers seront destinés aux tenues pour la maison, puis à celles pour le travail ! Inutile de flamber mon salaire dans des dizaines de robes de soirées, puisque les sorties en extérieur ne constituent que 5% de mon temps ! Quelques unes suffiront amplement 🙂

Allouer le bon budget aux bonnes pièces

Une garde-robe qui “fonctionne” est composée de trois types de vêtements (Anuschka Rees, The Curated Closet) :

– Les pièces phares qui représentent l’essence de votre style,

– Les pièces plus audacieuses, qui se suffisent à elles-mêmes ou accessoirisent vos tenues quotidiennes,

– Les basiques, qui permettent d’équilibrer les deux types de pièces qui précèdent.

Vous aurez absolument besoin de ces trois types de pièces si vous souhaitez tirer le maximum de votre futur dressing. Mais comme je l’écrivais au tout début, votre budget mensuel ne vous permettra pas de tout acheter d’un coup. Il va falloir étaler cela dans le temps, prioriser… et allouer le bon budget aux bonnes pièces. Pour être le plus rapidement opérationnelle 🙂

Les pièces phares, l’essence de votre style

Ces pièces-là, ce sont clairement celles qui vont métamorphoser votre dressing ! Il faut donc prendre le plus grand soin en les choisissant : elles doivent vous correspondre à 300%, être adaptées aux situations qui rythment votre quotidien, être conformes à votre palette de couleurs et de coupes fétiches, ainsi qu’aux valeurs que vous souhaitez défendre…

Chez moi, les pièces phares sont une succession de blouses preppy et romantiques dans les tons pastels, des jupes midi, des robes habillées-juste-ce-qu’il-faut, des pantalons flare…. le plus souvent achetées chez les marques de mode éthique, ou alors cousues main.

Ordre d’achat

Ce sont les premières pièces que vous allez acheter ! YAY ! Grâce à elles, vous allez pouvoir toucher du bout du doigt ce que sera votre dressing à la fin de sa métamorphose ! Et puis, c’est le côté vraiment fun, on choisit enfin des pièces qui nous satisfont en tout point 🙂

En termes de budget…

Ce sont aussi les pièces dans lesquelles vous devriez dépenser le plus. Ces vêtements seront tellement importants qu’il vaut mieux investir dans de la qualité. L’idéal est vraiment d’acheter ces pièces pour qu’elles durent des années, même si vous les portez très très très régulièrement !

Prioriser ses nouveaux achats lors d'un closet editing / Blog conseil mode some place called home

Les pièces plus audacieuses

Par définition, vous serez plus à même de les porter lorsque vous vous sentirez un peu plus courageuse ou audacieuse qu’à l’ordinaire… Par exemple, si vous avez une soirée en amoureux un peu particulière, ou une journée au travail où vous avez besoin de vous affirmer un peu plus que d’habitude. Ces pièces ont un but : envoyer un signal fort en termes de style, et de personnalité.

Chez moi, les pièces “audacieuses” sont des chaussures de créateurs, des sacs de créateurs, des carrés en soie, des robes ultra-preppy que je ne porterai qu’à des occasions particulières… Ou des accessoires ultra-thématiques, très colorés, qui n’accessoirisent qu’une seule tenue (par exemple, des boucles d’oreille ou chaussures jaune pour aller avec le seul top jaune de ma penderie, etc).

Ordre d’achat

Ce ne sont pas les achats les plus pressés ! Puisque ce ne sont pas les pièces ou accessoires que vous porterez quotidiennement, il peut être judicieux de les faire passer après les pièces phares et les basiques 🙂

En termes de budget

Deux stratégies s’opposent ici… Ou vous considérez que ces “pièces audacieuses” ne méritent pas de poste dépense important, puisque vous ne les porterez pas régulièrement. Ou vous considérez au contraire ces pièces comme des “trophées”, des pièces “un peu meilleures que les autres”, et vous vous dites qu’il vaut mieux miser sur de la très haute qualité afin qu’elles durent des années et des années, étant donné que vous ne les porterez pas régulièrement.

J’ai tendance à préférer la seconde option, notamment à cause de mes choix durables en matière de mode. J’essaie au maximum d’éviter les achats inutiles (par exemple, les boucles d’oreille jaune pour aller avec le seul top jaune de mon dressing). Du coup, lorsque j’achète une pièce “audacieuse”, j’ai bien envie qu’elle soit hors du commun.

Pour tout vous avouer, je n’ai pas encore fait de tel achat depuis que j’ai amorcé mon changement de dressing. La barrière du prix est pour le moment trop haute par rapport à mes revenus. Mais j’ai trois-quatre pièces sur ma wishlist, à commencer par un designer bag rose poudré…!

Les basiques

Ce sont essentiellement les pièces qui vous permettront de créer une tenue équilibrée. Par exemple, un jean qui coupe bien pour aller avec votre blouse preppy. Ou, un débardeur ultra simple pour aller avec votre jupe bohème-chic ! Les basiques doivent être les plus simples possibles, et correspondre à la palette de couleurs et de coupes que vous avez défini. Ainsi, il vous sera facile de les accorder avec vos pièces phares !

Ordre d’achat

Si vous avez encore de bons basiques dans votre penderie, conservez-les ! L’idéal est d’avoir un pantalon basique dans deux ou trois couleurs de votre palette. Idem pour les tops, pulls ou gilets. Achetez-les lorsque vous remarquez un besoin, mais inutile de vous constituer une collection de basiques qui se ressemblent tous 😉 !

En termes de budget…

Les basiques seront par définition moins travaillés que vos pièces phares ou audacieuses. Cela devrait vous permettre d’en trouver à un bon rapport qualité-prix. Ne lésinez tout de même pas trop sur la qualité, ni sur la coupe qui doit vous correspondre parfaitement, car vous serez amenée à les porter vraiment régulièrement ! Ils seront toujours là, dans l’ombre, avec pour mission de mettre en valeur vos pièces phares au quotidien 🙂

***

Alors, prête à métamorphoser votre dressing ?

***

Partagez vos retours d’expérience en commentaires 🙂 !

À très vite,

Estelle

prioriser ses nouveaux achats / Minimalisme / Closet editing / Opération dressing parfait / Blog mode estelle some place called home

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les articles du moment
La Newsletter