Bienvenue dans… mon coin couture !

 

 

Hello Hello !

J’espère que vous allez bien 🙂

Cet idée d’article m’a été soumise par l’une de mes lectrices (MERCI). Je n’avais jamais pensé à vous dévoiler mon coin couture, ni mes astuces rangement. POURTANT, le défi auquel j’ai dû faire face lorsque je me suis mise à la couture, c’est-à-dire créer un espace dédié et fonctionnel dans un deux-pièces de 60 m2 (MERCI PARIS), pourrait bien vous inspirer. ET vous rassurer, si vous doutez encore de pouvoir faire de la couture dans un espace… contraint 😉

Mon coin couture

Pour poser d’emblée le cadre, nous vivons dans un deux-pièces de 60m2 qui comprend une chambre, une cuisine séparée, une salle de bain séparée, un grand salon et une petite entrée. Comme vous le voyez, pas de pièce en extra ou de duplex pour créer l’Atelier de mes rêves. Alors comme toute bonne parisienne qui se respecte, j’ai fait du manque d’espace une force, en INNOVANT !

Mes rangements

Bien que nous ayons la chance d’avoir un grand dressing intégré aux murs sur 3m40 de hauteur, et des placards de salle de bain à l’identique, il était peu concevable de les investir pour ma couture. DÉJÀ, parce ces placards sont over-remplis. PUIS parce qu’ils ne sont ni facilement accessibles (il faut le plus souvent une échelle), ni proches de ma table de couture.

Autrement dit, il me fallait une solution intelligente ET économique.

Intelligente, parce qu’elle serait à la vue de tous…  Je n’avais ni le budget ni l’envie d’investir dans une grande armoire de rangement fermée qui m’aurait à coup sûr coûté plusieurs centaines d’euros. Du coup, j’ai opté pour une solution simple et déco : ces malles à poser par terre en bleu pastel (59,90€ les deux).

Dans la plus grande, je range mes tissus. L’avantage ? La taille de la malle me contraint à ne pas acheter TROP de tissus. Quand je vois qu’elle commence légèrement à déborder, je fais un tri, pendant lequel je note les tissus qu’il me reste, la longueur… Ainsi, je peux penser à des projets pour ces tissus avant d’en acheter de nouveaux 🙂

La seconde, plus petite, a longtemps été dédiée à mes outils de couture et mes articles de mercerie (biais, rubans, fils…). Récemment, j’ai acheté une petite malle à couture (ici) qui me permet de ranger les ustensiles de couture dont je me sers le plus souvent, ainsi que mes bobines de fil, pour les avoir à portée de main lorsque je couds ! Du coup, j’ai changé l’usage de la seconde malle pour en faire… ma malle à patrons !

Ma table de couture…

Lorsque nous avons emménagé avec L’Amoureux dans notre appartement, cette table de couture était en fait un… bureau. J’y avais posé mon ordinateur, qui prenait presque toute la place. Finalement, au fil des mois, je me suis rendue compte que je passais de moins en moins de temps derrière cet ordinateur, de plus en plus devant ma machine à coudre… Alors j’ai viré l’informatique, pour laisser place à la création.

Quant à mon ordi ? Avec L’Amoureux, nous allons investir dans un serveur qui nous permettra de stocker toutes nos données. C’était vraiment l’usage principal que je faisais de mon ordinateur fixe, puisque j’ai mon portable pour tout ce qui est blogging, patronage and co. Même si j’investirais peut-être un jour dans un mac plus grand (le 13 pouces explosant un peu les yeux!) – sans doute lorsque nous aurons un appartement plus grand lui-aussi… !

Du coup, sur ma table de couture, on retrouve… ma machine à coudre, ma malette à couture, et un pot à crayon où je range les outils longs et courants (ciseaux, tourne vis pour changer le pied de biche, crayon papier, craies, stylos…).

À côté de mon bureau, vous retrouverez une corbeille qui me sert à stocker les rouleaux de papier calque et de papier à patron. J’y conserve aussi certains patrons imprimés au format numérique et scotchés entre eux, que j’enroule sur eux-mêmes. Et puis, touche finale, mon mannequin de couture !

La couture… in sitù !

Parce que OUI, je suis certaine que vous vous êtes déjà demandée comment vous alliez découper votre tissu alors que votre table de salle à manger mesure à peine 1 mètre de large (voire pire, qu’elle est de forme “ronde”) ! Dans cette partie, je vous livre toutes mes astuces 🙂

La découpe du tissu

Le SOL est votre AMI !

On m’a souvent dit, par message privé sur Instagram, que l’un des freins à la couture était le fait de ne pas avoir assez de place dans son appartement pour décalquer un patron ou découper son tissu ! Mais honnêtement, ÇA PASSE. Vous aurez peut-être l’air un peu ridicule aux yeux de vos voisins du dessus, qui pourraient bien se demander ce que vous faîtes, allongée par terre en train de décalquer une feuille XXL comme si vous aviez quatre ans, mais tant que le résultat est là…! 🙂

Voici tout de même quelques petits conseils, pour ne pas vous faire trop mal (la vieillesse, les amies, la vieillesse) :

  • Lorsque vous créez ou décalquez un patron, optez pour un petit coussin sous vos genoux… Surtout si vous avez du parquet ou du carrelage ! Au début, je ne le faisais pas, et je m’interrogeais le lendemain en découvrant des bleus sur les rotules…
  • Évitez autant que possible de prendre des positions carabinées, ou de rester trop longtemps dans des positions inconfortables. Il m’est parfois arrivé de ne plus pouvoir me relever tellement mes jambes avaient été mal positionnées pendant de longues longues longues minutes…

Autre conseil, surtout pour le moment de la découpe : protégez votre sol afin d’éviter les “pics” d’épingle 🙂 Maintenant, je prends l’habitude de découper sur le (vieux) tapis dans l’entrée (pas celui de la photo!).

 

J’espère que ces astuces vous seront utiles !
Quelles sont les vôtres ?

À très vite,
Estelle

 

Partager:

8 Commentaires

  1. 11 juin 2018 / 18 h 21 min

    Ca fait partie des trucs qui me font rêver, les tables de couture, les établis des bricoleurs, les tours de potier.. Le côté atelier d’artisan ou d’artiste, j’adore.

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      19 juin 2018 / 9 h 49 min

      J’adorerai avoir un grenier à retaper pour en faire un véritable atelier 🙂

  2. Mathilde
    12 juin 2018 / 9 h 57 min

    AAAAH trop heureuse de lire ton article dont je suis fière d’en être l’inspiratrice 😉 J’adore l’idée des malles c’est une super idée ! Pour le moment j’ai mis mes tissus et Dieu sait qu’il y en a dans des sacs en tissus mais quelle galère pour sortir tout ça à chaque fois, un vrai bordel ! Moi aussi je coupe par terre et j’ai souvent des fourmis dans les jambes car je suis coincée entre le canapé et la bibliothèque non mais sérieux parfois c’est acrobatique ! lol Plein de bisous Estelle. Mathilde @matpoupouille

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      19 juin 2018 / 9 h 50 min

      Hello Mathilde,

      Ravie que ce billet te plaise, et merci de l’avoir suggéré !
      Je ne regrette pas une seconde mes malles 🙂

      Belle journée à toi,

  3. 12 juin 2018 / 15 h 05 min

    J’admire ton rangement couture ! Honnêtement, je me demande comment je ferais pour ranger tout mon bazar dans si peu d’espace. Actuellement, j’ai installé mon coin couture dans un placard (qui déborde de tissus, livres, patrons et fournitures en tout genre…) Les malles sont une très bonne idée. Comme quoi, tu nous prouves que nous n’avons pas besoin d’énormément de matériel pour coudre de jolies choses.

    PS : Moi aussi je découpe mes tissus au sol, je me sens moins seule ^^ Mais je n’avais pas pensé aux petits coussins à poser sous les genoux pour plus de confort 😉

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      19 juin 2018 / 9 h 58 min

      Hello Nath,

      C’était l’objectif : montrer que l’on peut coudre dans peu d’espaces 🙂
      Et puis… ça me permet de ne pas trop acheter !
      Belle journée, et bonne couture avec ton petit coussin désormais !

    • Someplacecalledhome
      Auteur
      19 juin 2018 / 10 h 27 min

      Merci !
      Oui, j’y suis trop bien dans mon petit nid 🙂
      À bientôt ma belle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les articles du moment
LES TUTOS
La Newsletter