0
Couture Lifestyle

Pas à pas : La robe d’été en lin

Hello,

Une fois n’est pas coutume, ce billet s’adresse tout particulièrement aux couturières (apprenties et aguerries) qui ont flashé sur ma dernière cousette, une robe en lin minimaliste ornée de subtils volants à double-tête, postée sur Instagram la semaine dernière 🙂

Je vous ai COMPRISES… et vous offre aujourd’hui le pas à pas pour réaliser cette tenue confortable qui saura vous accompagner lors de vos vadrouilles estivales – et bien plus !

En guise de préambule…

Parce qu’on a toutes besoin d’une robe estivale portable en toutes circonstances, je suis ravie de vous présenter LA robe qui va faire mon été (bon, avec quelques autres) : la robe en lin, avec ses volants à double-tête et sa jupe audacieusement fendue jusqu’à mi-cuisse !

Une coupe féminine, avec un buste plutôt près du corps et une jupe plus fluide, longueur midi. Une encolure subtilement travaillée, grâce aux volants qui ornent bretelles et décolleté. Un nouvel appel à la féminité et l’élégance, grâce à la jupe fendue. Bref, une robe sans trop de chichi, juste classe, qu’on adore porter parce qu’elle fait chic sans faire too much.

Au niveau des matières, j »ai fait le choix du lin (ici) car il s’agit d’une matière très écologique et surtout très agréable à porter, été comme hiver, à l’excellent tombé. Le lin permet aussi de rendre plus casual cette robe qui aurait pu avoir une âme complètement différente si elle avait été cousue dans un tissu plus… festif ! Essayez-la dans un crêpe, ou un joli tencel, le résultat pourrait être tout aussi canon !

Avant de passer au patron… laissez-moi vous la dévoiler, en entier !

Pas à pas : le patron

Apprêtez-vous à sortir vos calculatrices et à vous réconcilier avec les mathématiques. Le patronage de ce modèle n’est pas compliqué mais il faut s’accrocher un peu 😉

Première étape… prenez toutes vos mesures (poitrine, taille, hanches) et notez-les bien en évidence sur un calepin !

Les pièces du patron

La robe est composée de 8 pièces différentes à patroner (dont vous trouverez les schémas au moment de patronner chacune) :

  • Un buste-devant en trois parties (mais deux pièces différentes) : le buste centre (pièce A) et les deux bustes côtés (identiques, pièce B)
  • Sur le même modèle, une jupe devant en trois parties : la jupe devant centre (pièce C) et les deux jupes devant côtés (pièce D)
  • Un buste-dos en deux parties (jointes grâce à une fermeture invisible) – (pièce E)
  • Sur le même modèle, une jupe dos en deux parties (jointes par la même fermeture invisible – du moins en haut) – (pièce F)
  • Deux rectangles pour les bretelles (pièce G)
  • Deux rectangles pour les volants à double-tête fixés sur les bretelles (pièce H)
  • Un rectangle pour le volant à double-tête fixé sur le buste-devant (pièce I).

L’art du calcul

Puisqu’après tout, ce tuto s’adresse à tout le monde, AUTANT ne pas vous embrouiller de suite avec des formules type « tour de poitrine/4-1″, ou « tour de taille/2-1 + aisance« … ETC. On va donc procéder façon beginner, et bien détailler tout ça.

Les veinardes parmi vous qui auraient les mêmes mensurations que moi (Poitrine : 85 ; Taille : 71 ; Hanches : 97) n’auront plus qu’à tracer des lignes 🙂

Le buste devant

Normalement, vous avez mesuré votre tour de poitrine (chez moi, 85) et votre tour de taille (chez moi, 71). Ces deux mesures suffiront à calculer les mesures du buste devant (pièces A et B) pour créer vos pièces. Plutôt que de vous embrouiller avec des formules, je vous propose des rapports (en pourcentage) que vous adapterez ainsi facilement à vos mensurations 😉

 

Après avoir dessiné vos pièces, n’oubliez pas de rajouter 1 cm de marges de couture autour de CHAQUE PIÈCE 😉 !

Le buste dos

Il est lui beaucoup plus simple, puisque composé de 2 « presque rectangles » identiques (les deux « demi-dos » qui seront joints par une fermeture à glissière invisible) 🙂

Comme pour les pièces précédentes, ajoutez 1 cm de marges de couture autour de chacune des pièces (la fermeture à glissière invisible se coud à partir du rentré de couture).

La jupe devant

Comme le buste devant, la jupe devant est composée de TROIS PIÈCES (C et D). Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, vous avez déjà calculé la moitié des mesures nécessaires à son patronage. HOURRA !

Ajoutez 1 cm de marges de couture autour de chacune des pièces, à l’exception du bas de la jupe, où vous ajouterez 3 centimètres pour l’ourlet 😉

La jupe dos

De la même manière que pour la jupe devant, vous avez déjà calculé 50% des mesures (je dirais même 85%). Le patronage touche bientôt à sa fin !

La jupe dos est composée de deux pièces identiques (pièce F), qui seront rattachées par le bas de la fermeture à glissière invisible ainsi qu’une couture !

Comme pour la jupe devant, ajoutez 1cm de marges de couture autour de chacune des pièces, à l’exception du bas de la jupe, où vous ajouterez 3 centimètres pour l’ourlet 😉

Et les trois rectangles complémentaires sont…

Pour finaliser le patron de cette création, il vous reste à dessiner trois rectangles (un pour les bretelles, un pour le volant accroché aux bretelles, un pour le volant accroché au buste). Comment ? Je vous rassure : TRÈS facilement 🙂

  • Bretelles : mesurez la distance entre le haut du buste devant (pièce A) et le haut du buste dos (pièce E) en passant par l’épaules (votre bretelle ajustée à votre taille, dit très simplement). Chez moi 36 centimètres. Côté largeur, j’ai opté pour 4 centimètres. Ajoutez 1 cm de marges de couture tout autour de la bretelle.
  • Volants à double-tête accroché aux bretelles : multipliez par 2 la longueur de votre bretelle. En largeur, optez pour 7 centimètres. Ajoutez 1 cm de marges de couture tout autour.
  • Volant accroché au buste devant : multipliez par 2 la valeur calculée pour votre haut du buste devant (pièces A+B+B = 52 cm x 2 chez moi). En largeur, pareil que pour les volants des bretelles : 7 cm. Comptez 1 cm de marges tout autour.
  • Bonus, si vous voulez un volant accroché au buste dos : multipliez par 2 la valeur calculée pour le demi-dos (pièce E x 2 = 18,25 cm x 2). Et toujours 7 cm en largeur, 1 cm de marges de couture tout autour !

Pas à pas : métrage et découpage

Le matériel

Pour être bien à l’aise avec le découpage de vos pièces, il vous faudra compter 2 mètres de tissu (laize : 150 cm). Côté fermeture à glissière invisible, optez pour une 25 centimètres et choisissez une teinte proche de votre tissu (même si elle doit être invisible… au moins la tirette sera raccord !). Dernier détail : une attache discrète pour le haut de votre fermeture à glissière 🙂

Puis du fil, du fil et du fil…!

Le découpage

Vous avez patronné toutes vos pièces. Voici désormais TOUT ce que vous devrez faire rentrer dans 2 mètres de tissu :

  • Le buste devant centre (pièce A) : x2 dans le tissu – pour doubler et être à l’aise niveau transparence du soutien gorge 😉
  • Le buste devant côté (pièce B) : x4 dans le tissu (doublé également)
  • Le demi-buste dos (pièce E) : x4 dans le tissu (doublé également)
  • La jupe devant centre (pièce C) : x1 (non-doublé) dans le tissu
  • La jupe devant côté (pièce D) : x2 (non-doublé) dans le tissu
  • La demi-jupe dos (pièce F) : x2 (non-doublé) dans le tissu
  • La bretelle : x4 dans le tissu
  • Le volant-bretelle : x2 dans le tissu
  • Le volant-buste devant : x1 dans le tissu
  • Bonus : le volant-buste dos : x1 dans le tissu

Armez votre MAC… vous êtes désormais prête à coudre !

Pas à pas : la couture

Pour des raisons de clarté (et pour pallier aux aléas du document mal imprimé via une page Internet…), j’ai opté pour la réalisation d’une fiche qui retrace pas à pas les étapes du patron ET de la couture, schémas à l’appui. Si vous avez des questions, n’hésitez SURTOUT PAS à les poser en commentaires 🙂

Cliquez sur l’image, le PDF apparaitra !

 

J’espère que ce pas à pas vous a plu ! N’hésitez pas à me taguer dans vos réalisations, ou en intégrant le hashtag #sewwithsomeplacecalledhome (voire #sewwithSPCH)

À très vite,

Estelle

 

You Might Also Like...

1 Comment

Leave a Reply