Consommateur/-ice, je m’y retrouve comment ?

J’aurais tendance à dire… fiez-vous aux labels biologiques éprouvés ! Prenez le temps de lire les étiquettes, ainsi que la liste des ingrédients. Bref, soyez vigilants face aux nouvelles mentions “naturel” et  “biologique” qui devraient éclore sur de nombreux produits – avec sans aucun doute, des prix très attractifs, mais qui s’apparentront davantage à un “bio au rabais” 🙂

Les labels dans lesquels vous pouvez avoir confiance

Cosmébio

Ce label définit de façon stricte et transparente la « cosmétique Ecologique et Biologique », à travers deux labels, le label Bio (cosmétiques écologiques et biologiques) et le label Eco (cosmétiques écologiques). Le contrôle est effectué par des organismes certificateurs indépendants et agréés comme Ecocert ou Qualité France.

Garanties : 95% minimum des ingrédients sont naturels ou d’origine naturelle dans les deux labels, 95% (label Bio) et 50% (label Eco) minimum des ingrédients végétaux sont issus de l’agriculture biologique. 10% (label Bio) et 5% (label Eco) minimum du produit fini sont issus de l’agriculture biologique. Les produits sont garantis sans OGM. Les parfums et colorants de synthèse, parabens, silicones, matières issues de la pétrochimie et les produits éthoxylés (PEG) sont interdits, de même que les matières premières d’origine animale et les tests des produits sur les animaux. Le label Cosmébio prend en compte la dimension environnementale sur les processus, puisque le respect de l’environnement doit être intégré au niveau des modes d’obtention des matières premières, des procédés de transformation, des modes de présentation des produits finis, du recyclage de leurs emballages et de la gestion de l’ensemble des déchets issus de leur fabrication.

Les moins : seulement 95% des ingrédients végétaux sont bio, les dérivés d’huile de palme sont autorisés.

Ecocert