Hello !

Je vous retrouve pour évoquer un sujet qui nous concerne toutes, surtout si vous faites attention à la qualité des plats que vous dégustez…

La préparation de nos repaset ce, matin, midi et soirs !

Je crois qu’il ne se passe pas une semaine sans que je n’ouvre ma lunch box au bureau devant des collègues ébahis, leur plat minute P-i-c-a-r-d entre les mains, trouvant sans doute que cuisiner maison tous les jours relève de l’exploit. Et bien, je vous assure, je ne suis ni une super-héroïne de la cuisine, ni capable de passer trois heures à faire mijoter un plat. J’ai juste mis au point une petite technique d’organisation m’aidant à rationaliser mon temps.

Prévoir ses repas : la clé de toute organisation

Qui n’a pas passé une heure – voire deux, entre 17h et 18h, à se triturer le cerveau en quête DU PLAT PARFAIT pour le soir ? À court d’idée, vous finissiez sans doute par refiler la patate chaude à chacun des membres de votre famille, vous retrouvant, le plus souvent, confrontée à de tout aussi inspirés « je ne sais pas » ou « comme tu veux« . Exaspérée, vous perdiez toute motivation, et serviez de banales pâtes au jambon-beurre. Qui, au bout du cinquième jour d’affilée, ne vous apportait plus grande satisfaction ! 

Loin du batch cooking, que je n’arrive tout simplement pas à caser dans mes nombreuses occupations du week-end (mais qui est superbement bien expliqué par Miss Blemish), j’ai juste essayé de rationaliser le temps passé aux tâches en consommant le plus : trouver des idées de repas, et faire les courses.

Le planning: astuce pour mieux organiser ses repas de la semaine

Planifier ses repas

Le samedi, je consacre une heure (trente minutes une fois que l’on est bien entrainé) à noter noir sur blanc les repas pour les une, deux, voire trois semaines à venir. Matin, midi, et soir. Trois lignes par jour, 7, 14 ou 21 colonnes : c’est aussi simple que ça ! Bien évidemment, il faut pouvoir les remplir, je vous en parlerai un peu plus bas. Je reporte tout ça sur un joli tableau au format A3, que je fixe sur le frigo ! En plus d’économiser le temps passé à penser à mes repas, je peux aussi prévoir les plages horaires où je cuisinerai, selon les jours où je serai la plus libre 🙂

Les courses

Autre avantage de ce joli tableau : il me permet de préparer ma liste de courses, de savoir ce dont j’aurais besoin pour UNE, DEUX, voire TROIS semaines… vous n’imaginez pas le temps économisé lorsque vous n’avez pas à passer par l’épicerie, chaque soir après le travail, car il vous manque l’ingrédient pivot de votre recette 🙂 

Personnellement, nous commandons une partie de nos courses en ligne (tout, sauf les légumes), qui nous sont livrées tôt le matin, en début de semaine ou de mois. Nous allons ensuite nous fournir en légumes une fois par semaine en magasin bio

Si vous trouvez ce système un peu trop rigide – prévoir à trois semaines ce que l’on aura envie de manger… il ne l’est pas forcément : on peut tout à fait inverser les repas, le principal est d’avoir tous les ingrédients sous la main ! 

La pratique : cuisiner deux fois par semaine

L’idée, qui s’apparente en ce sens au batch cooking, est de ne pas devoir cuisiner tous les jours/soirs. Le principal pour moi est d’avoir ce qu’il faut pour le midi : c’est donc la priorité en terme de préparation. Cela permet d’économiser un peu d’argent pour d’autres petits plaisirs – car les repas livrés ou achetés surgelés, tous prêts, sont assez onéreux, sans compter que si l’on mange bio, ils sont aussi moins variés…

Profiter du dimanche pour les plats un peu complexes…

En général, lorsque je planifie mes repas pour les deux ou trois semaines à venir, je réserve les plats demandant plus de temps pour le dimanche. Car honnêtement, quand je rentre à 18h, je n’ai aucune envie de me lancer dans de grandes préparations 🙂 

Souvent, je profite du dimanche matin – en même temps que je prépare le repas du dimanche midi, ou du dimanche soir pour préparer les repas du lundi au mercredi midi. 

Planifier, organiser et préparer ses repas : toutes mes astuces et conseils // Blog lifestyle-green-blog-some place called home

Miser sur les plats simples mais procurant du plaisir 

Le mercredi, place aux repas un peu plus simples pour la fin de semaine : l’idée est vraiment d’aller à l’essentiel, tout en se faisant plaisir. Tartes aux légumes, pâtes en sauce améliorées, poisson accompagné de purées variées : le plat doit être prêt en trente minutes maxi (en gros, la durée d’un épisode du Mentalist ?)

Le vendredi, c’est fantaisie !

Je crois que dans toute cette organisation, prévoir un jour où justement, on ne prévoit rien, était indispensable. Laisser son cerveau au placard – et ses ustensiles avec, le temps d’un soir, fait tellement de bien ! Nous varions les plaisirs : un burger, quelques petites bouchées apéritives surgelées, des sushis, un italien… De plus, cela marque vraiment l’entrée dans le week-end – et la détente !

Mes sources d’inspiration 

J’ai du mal à manger plusieurs fois de suite la même chose. Par exemple, je ne me vois pas répéter les mêmes repas, semaine après semaine. Alors je tiens une véritable veille pour trouver toujours plus d’idées de plats originaux : mes oreilles, et mes yeux trainent partout. Je sonde mes collègues, je parcours mes livres de recettes de référence, et je pique (gentiment) des idées sur les plateformes de livraison de plats (qui font foison à Paris). Finalement, j’ai assez peu recours à Pinterest et aux blogs, même si je fais un petit tour sur Hellocoton Cuisine une ou deux fois par semaine. Petit florilège de mes meilleures ressources !

Mes livres de recette de référence

Il est extrêmement difficile de trouver de bons livres de recettes. Cela vous est sans doute arrivé : vous avez flashé sur un magnifique livre avec de délicieuses recettes (du moins, elles en ont l’air sur les photos), mais voilà, il vous faut au moins quinze ingrédients pour la réaliser. Si on enlèves les condiments et épices (environ 10 des 15 ingrédients requis), on finit avec quelque chose de tristement banal.

Mes livres de recettes de référence sont donc des livres utilisant peu d’ingrédients, et proposant plus un concept déclinable à l’infini que des recettes « étriquées« . 

  • Le Manuel de la cuisine alternative : j’avais acheté ce livre lorsque j’ai décidé de passer au bio, et que j’ai changé mes habitudes de consommation (un peu moins de viandes, de poissons). Il est extrêmement intéressant car la dernière partie est consacrée à des recettes déclinables à l’infini, qui permettent aussi de respecter les besoins nutritionnels journaliers (protéines, féculents, légumes). Crumble salés, tartes aux légumes, pizza à base de polenta, salades de céréales, etc. 
  • 100 plats végétariens en 5 ingrédients : un petit livre au prix très accessible, qui pallie aux trop nombreux ingrédients requis dans les recettes ordinaires… puisqu’il suffit de cinq ingrédients pour composer ces plats. Mes petits chouchous ? La salade semoule-betterave-fromage de chèvre, et les champignons à la Stroganoff 😉
  • Green Life de Victoria (MangoandSalt) : je ne pouvais pas ne pas le citer, tellement il est complet et pratique (je vous en parlais déjà plus longuement ici). Dans Green Life, vous trouverez des idées de recettes, déclinables elles-aussi à l’infini, pour tous les temps de la journée ! Tout cela avec des produits que l’on trouve facilement en magasins bio ! Je suis particulièrement fan des « bowls » (et des petites sauces les accompagnant), que j’adore réinterpréter pour mes repas. Le principe est simple : un féculent, un légume et une protéine, que l’on cuisine séparément et que l’on réunit dans un plat. Simple, efficace, délicieux ! (et pour les petits matins, essayez-donc le banana bread)

Green Life de Mango & Salt :mes livres de référence pour bien planifier, organiser et préparer ses repas // Toutes mes astuces et conseils // Blog lifestyle-green-blog-some place called home

De bonnes idées inspirées des professionnels

Savez-vous QUI doit se réinventer chaque semaine pour conserver ses clients ? Les services de livraison de repas en ligne ! Je sais qu’il s’agit d’une habitude très parisienne – faire livrer son repas sur son lieu de travail,  je ne connaissais pas ça à Bordeaux ^^ – mais ces sites me servent à chaque fois dans ma recherche de plats à cuisiner. Voici mes deux sites chouchou pour trouver de belles idées de recettes :

  • Frichti : de loin ma plus grande source d’inspiration ! Les plats sont sains, originaux, délicieux (pour les avoir goûtés quelques fois…)… et ils sont décrits à l’ingrédient près (évidemment, pour éviter toute allergie lorsque l’on commande). Ainsi,  la « Salade Poulette » et le « Saumon en salade grecque » ont rejoint la liste des plats que je fais désormais maison !
  • Quitoque : si vous ne connaissez pas, il s’agit d’une box de paniers repas (le principe est mieux expliqué sur le blog de Sophie’s Moods). Là aussi, vous avez accès à un grand nombre de recettes détaillées : elles sont saines et originales. De quoi vous fournir de belles sources d’inspiration 🙂

Quels sont vos trucs et astuces pour des repas équilibrés tout au long de la semaine ?

À très vite,

Estelle

Cet article vous inspire ? Épinglez-le sur Pinterest !

Planifier, organiser et préparer ses repas : toutes mes astuces et conseils // Blog lifestyle-green-blog-some place called home

***  Stay Inspired : rejoins la newsletter ***

8 Comments

  1. Hello !

    Je suis venu lire ton article suite à ta publication dans un groupe facebook, j’étais curieuse car je viens justement de publier un long article sur le sujet. Cela fait 3 mois que je planifie mes repas et c’est bien pratique, je fais des économies et je perd moins de temps. Je fais mes courses le samedi. Le dimanche soir, je cuisine mes repas pour la semaine jusqu’au vendredi soir. Souvent je congèle des plats aussi pour la fin de semaine. Je congèle souvent des portions individuelles, comme ça le midi j’ai juste à décongeler et ça me permet d’apprécier un bon repas quelques semaines après sans avoir à cuisiner !
    🙂

    • Someplacecalledhome Reply

      Hello Marie Lou !

      Une super organisation bien rodée apparemment 🙂
      Je te comprends tellement : quel plaisir de ne pas passer ses soirées à cuisiner en rentrant du travail 🙂
      À bientôt,
      Estelle

  2. Super article ! Justement je suis pile dans ma période je-ne-sais-jamais-quoi-manger. J’ai dû mal à m’organiser pour planifier mes repas en avance, mais ton article me donne envie de m’y remettre 🙂

    • Someplacecalledhome Reply

      Merci Lucile !
      J’essaie de concevoir une petite liste à publier sur le blog, avec mes idées de repas récurrentes 🙂
      à bientôt,

  3. Un truc que je ne fais jamais, je n’ai jamais réussi à organiser mes repas pour toute une semaine.
    Je vais essayer de nouveau !

    • Someplacecalledhome Reply

      Ça dépend des tempéraments… et comme je suis d’un naturel à TOUT TOUT TOUT prévoir ah ah !

  4. Bonne idée d’article ! Je t’avoue que je n’aime pas vraiment programmer mes repas sur la semaine. J’ai l’à priori que ça cadre trop mon programme et ne laisse pas assez de place à l’imprévu. En même temps, je dois reconnaitre que je passe parfois pas mal de temps à chercher une idée de chose à cuisiner sympa et pas trop long le soir ;). Tout ça pour dire, que je vais essayer de suivre tes conseils sur une ou deux semaines.
    Dans les livres que j’utilise beaucoup, je te conseille « ceci n’est pas un régime » de Le Goff et Salomon. Un livre acheté en 2011 dont je me sert toujours. Il y a des explication claires pour apprendre à manger sains, bio et équilibré. Les recettes sont originales et savoureuses. Il y a même des idées de menus. Je le recommande vivement.

    • Someplacecalledhome Reply

      Hello !

      C’est un tempérament, c’est vrai. Personnellement, c’était ma manière de justement me caler des repas car souvent, si je n’avais pas d’idées, j’étais capable de ne rien manger, ou alors toujours la même chose. Je n’ai aucune volonté de me cuisiner un repas le soir, du coup, c’est une parade 🙂
      Merci pour la recommandation de lecture, ça m’intéresse, je le note dans mon petit carnet d’envies !
      À bientôt,

Write A Comment