Hello la compagnie !

En ce moment, je suis en pleine réflexion : j’ai ouvert ce blog pour parler de choses vraies, de petits moments du quotidien, des moments de vie… qui ne sont pas forcément matériels. Il faut dire qu’avec Instagram toutefois, ce monde ultra-visuel dans lequel nous évoluons, on se trouve souvent forcé de montrer constamment des choses, des choses et des choses (comme dirait JJG, coeur sur lui). Alors, j’ai trouvé une nouvelle parade pour ce billet hebdomadaire, « Les Cinq Jolis Favoris ». Il a toujours été primordial pour moi de vous inspirer, vous motiver, de vous faire vous sentir mieux dans votre corps, votre tête.. Alors pour changer, l’un des Cinq Jolis Favoris sera régulièrement… une citation INSPIRANTE ! Voici la première…

La perfection

Je crois que c’est le plus grand défi qu’il nous est imposé de relever : tordre le cou à la perfection, accepter de ne pas être parfaite, à tout moment, en toute circonstance. Ne pas voir cette perfection comme l’horizon à atteindre à tout prix. Car si la recherche de la perfection peut nous amener à nous donner à fond dans certains projets, elle peut aussi nous rendre profondément malheureux. La perfection n’est pas la réalité. À l’image de cet horizon qui recule constamment à mesure que l’on avance, la perfection entraine dans un cercle vicieux, où il faut toujours donner plus. Apprenez à vivre dans la réalité. À accepter d’être la meilleure version de vous-même – ni moins, ni plus

Les parfums de Noël sont arrivés !

J’avais déjà évoqué avec vous les parfums d’ambiance de la marque Lothantique, une entreprise familiale provençale créée dans les années 20. J’avais été assez sensible à leur démarche : une entreprise de taille raisonnable, qui va souvent de paire avec des engagements responsables (notamment en matière de gestion des déchets).

J’ai eu l’occasion, à l’approche des fêtes, de découvrir plusieurs produits de leur gamme spécial Noël, « Douceur d’hiver«  : au programme, des produits au joli packaging inspiré du pays du Père Noël (oh, les jolis pompons blanc neige), et un parfum envoûtant (mais discret, ce qui est assez important pour une ambiance d’intérieur !). J’ai une petite préférence pour les bâtons à parfum (j’adore ça !)

Pour la beauté de ce bouquet rose

Un gros bouquet de fleurs roses pour les fêtes

En grandissant, on vous offre des fleurs, l’un des plus beaux cadeaux qui soit. Essayez donc de ne pas sourire en voyant ce petit bout de verdure, ces formes et couleurs si délicates, pleines de vie, donner un éclat si joyeux à nos intérieurs. Depuis quelques années, j’adore ça ! 

Une tasse féminine – et un brin féérique

Une tasse girly : idée de cadeau pour les fêtes !!

Lors de mon passage chez HEMA, mes yeux n’ont pas pu s’empêcher de dériver sur cette jolie tasse « You Are So Lovely ». J’adore la couleur, bleu et rose, la forme, bref, TOUT. Je lui trouve un très bel air d’une tasse issue de La Belle et la Bête ou encore Alice aux Pays des Merveilles 🙂

Ciné-rattrapage : Moi, Daniel Blake de Ken Loach

Oui, ce film est sorti il y a tout juste un an… mais je n’avais, à l’époque, pas pris le temps d’aller le voir au cinéma, malgré l’unanimité des critique. Cet impair est désormais réparé, puisque je me suis fais une petite séance maison grâce à C-A-N-A-L-+ ! L’histoire, c’est celle de Daniel, britannique, la cinquantaine : après un arrêt cardiaque, dont il a heureusement réchappé, il est contraint de rester à la maison le temps de reprendre des forces, et d’être déclaré apte à travailler de nouveau. Pris dans les incohérences du système de protection sociale anglais, Daniel se voit retirer toute allocation pour vivre… Chemin faisant, il croisera une jeune fille, elle aussi privée de tous droits, faisant les frais d’un système insensé… Ken Loach est un réalisateur qui a à coeur d’écrire des films réalistes faisant état d’injustices sociales. Avec Moi, Daniel Blake, il nous emmène dans le quotidien poignant, difficile, injuste de gens ordinaires, comme vous et moi, qui se retrouvent, un jour, par une suite de malheureux hasards, privés de tout ce qu’ils avaient jusqu’alors…

J’ai été très touchée par ce film, qui m’a par bien des égards rappelé l’injustice du système français, dont j’ai fait les frais lorsque l’entreprise pour laquelle je travaillais a été placée en redressement judiciaire (avec, de surcroit, un patron voyou sachant bien utiliser les incohérences du système…). Se retrouver sans aucune aide alors que l’on y a légalement droit, car le système privilégie les dires de l’employeur à ceux de l’employé, qui doit alors passer par les tribunaux pour obtenir gain de cause – ceux-ci mettant en moyenne deux ans à statuer, comment continue-t-on à vivre si l’on ne perçoit pas de salaire ?) . Bref… Si ces thèmes très humains et sociaux vous passionnent, n’hésitez plus une seconde à voir le film – qui avait d’ailleurs obtenu la Palme d’Or à Cannes l’an passé 🙂

 

4 Comments

  1. Tes favoris de cette semaine sont pleins de douceur et de romantisme, je craque sur tout ! Et je dois avouer que ta description de Moi, Daniel Blake me donne envie d’aller le regarder dès ce soir (avec un bon thé chaud bien sûr 😉 )
    Belle journée Estelle,
    Pêche
    https://pecheneglantine.fr

    • Someplacecalledhome Reply

      Hello !

      Ravie de l’entendre 🙂
      L’hiver approchant, je crois que la douceur et le cosy vont être de plus en plus de mise sur ce blog !
      Je te recommande vraiment le film de Ken Loach, pas des plus drôles, mais tellement empreint de réalité 🙂
      À bientôt !

Write A Comment