*** S’abonner à la newsletter ***

Une recette originale : le fraisier chantilly : génoise, crème chantilly, et fraises entières / facile et gourmand

Le fraisier est le dessert favori de L’Amoureux : c’est pour cela que je m’emploie tant à revisiter cette pâtisserie gourmande et sucrée ! Cette semaine, je vous propose un fraisier-chantilly… tout en légèretéou presque ! La crème mousseline a été remplacée par une crème chantilly vanillée, et il y a deux épais morceaux de génoise. Nous conservons donc les fraises, et la pâte d’amande pour retrouver les fondamentaux du fraisier ! 

Cette recette est faite pour un moule de 18 cm (environ 6 personnes) ! À vos fourneaux !

Le matériel nécessaire

Pour cette recette, vous aurez besoin d’un cercle à pâtisser de 18cm de diamètre : j’ai acheté le mien ici

La crème chantilly // Acte 1

1 gousse de vanille
40cl de crème entière liquide
250 grammes de mascarpone
2 cuillère à soupe de sucre glace

Dans un premier temps, faites bouillir le lait afin d’infuser la gousse de vanille pendant dix minutes. Laissez refroidir et placez au réfrigérateur.  
Vous placerez le mélange au congélateur vingt-minutes avant de monter la préparation en chantilly.

La génoise

4 oeufs
120 grammes de sucre
120 gramme de farine

Délayez les oeufs au fouet, puis ajoutez le sucre. Battez énergiquement. 
Nous allons placer la préparation sur un bain-marie : attention, la température de la préparation ne devra pas dépasser 50°C afin de ne pas faire cuire les oeufs !
Sur le bain-marie, fouettez sans arrêt les oeufs et le sucre : la préparation doit tripler de volume, et blanchir
Enlevez du feu, et battez de nouveau pour que le mélange refroidisse –  vous pouvez le faire au batteur !
Préchauffez le four à 180°C.
Tamisez, dans un récipient, les 120 grammes de farine.
Munissez-vous d’une maryse, et préparez-vous à incorporer la farine à la préparation : l’idée est de « casser » la préparation, en incorporant délicatement la farine (un peu comme pour les blancs en neige dans la pâte à gâteau au chocolat…). La préparation doit toujours rester mousseuse et aérienne !
Beurrez et farinez un moule de 18 cm.
Enfournez pour 25 à 30 minutes. Laissez refroidir un peu avant de démouler. Une fois démoulé, laissez refroidir à nouveau sur une grille.

Le sirop d’imbibage

200 grammes de sucre
20 cl d’eau
1/2 citron

Portez à ébullition le sucre et l’eau, ainsi que le jus d’un demi citron.
Réservez.

Une recette originale : le fraisier chantilly : génoise, crème chantilly, et fraises entières / facile et gourmand

La crème Chantilly // Acte II

Vous avez bien placé votre crème infusée à la vanille vingt-minutes au congélateur.
Mélangez, dans un cul de poule, la crème vanillée et le mascarpone.
Tamisez deux cuillères à soupe de sucre glace.
Montez la crème vanillée et le mascarpone en chantilly, en ajoutant petit à petit le sucre glace.
Placez dans une poche à douille (peu importe la douille, vous pouvez même faire sans !) et réservez au frais.

La montage

500 grammes de fraises
1 carré de pâte d’amande (rose, verte, à vous de choisir !)

Lavez, et choisissez une quinzaine de belles fraises de même taille. Vous les couperez en deux : elles feront le pourtour de votre fraisier.
Pour le reste,  découpez vos fraises en petits morceaux : elles rempliront l’intérieur de votre fraisier !

Prenez votre génoise, et coupez-là en deux (horizontalement)).
Munissez-vous d’un cercle à pâtisser de 18 centimètres, et placer la première couche de génoise dans le fond. 
Imbibez au pinceau la génoise avec le sirop refroidi
Disposez vos moitiés de fraises contre le cercle à pâtisser (l’intérieur des fraises vers l’extérieur du gâteau). Puis pochez la crème chantilly jusqu’à mi-hauteur des fraises.
Déposez généreusement vos petits morceaux de fraises sur la crème chantilly. Puis pochez à nouveau une couche généreuse de crème chantilly, jusqu’à recouvrir le haut des fraises.
Imbibez votre deuxième moitié de génoise, et placez-la sur les fraises.
Recouvrir la génoise d’une fine couche de chantilly (pour que la pâte d’amande « colle »).
Étalez au rouleau pâtissier la pâte d’amande. Détaillez un cercle de 18 centimètres de diamètre, puis disposez-le sur le fraisier.
Décorez selon votre imagination : j’ai choisi de placer quelques fraises entières !
Idéalement, placez le gâteau quelques heures au frais avant de le manger. Démoulez au moment de la dégustation !

OH… et le lendemain, il est encore meilleur !

Cette recette vous inspire ? Avez-vous envie de la tester ?
Quel est le dessert favori de votre moitié ?
Quelle recette aimeriez-vous voir sur le blog ?

À très vite,

Estelle

<3

Une recette originale : le fraisier chantilly : génoise, crème chantilly, et fraises entières / facile et gourmand

Cette recette vous inspire ? Épinglez-la sur Pinterest !

Une recette originale : le fraisier chantilly : génoise, crème chantilly, et fraises entières / facile et gourmand

Une recette originale : le fraisier chantilly : génoise, crème chantilly, et fraises entières / facile et gourmand

Une recette originale : le fraisier chantilly : génoise, crème chantilly, et fraises entières / facile et gourmand

Une recette originale : le fraisier chantilly : génoise, crème chantilly, et fraises entières / facile et gourmand

Une recette originale : le fraisier chantilly : génoise, crème chantilly, et fraises entières / facile et gourmand

Une recette originale : le fraisier chantilly : génoise, crème chantilly, et fraises entières / facile et gourmand

*** S’abonner à la newsletter ***

4 Comments

    • Someplacecalledhome Reply

      Coucou ma belle !

      Merci pour tes jolis compliments. CE gâteau est parfait pour toi alors, je n’aime pas trop la chantilly seule… et j’ai adoré !

      Des bisous,
      Estelle

  1. Les fraisiers et framboisiers sont mes desserts préférés alors ta recette me tente ! Je la testerai certainement le week-end prochain 🙂

    • Someplacecalledhome Reply

      Oh chouette, j’espère qu’elle te plaira ! N’hésites pas à me dire ce que tu en as pensé, si tu penses qu’elle peut être améliorée & co !

      À très vite !

      Estelle

Write A Comment