*** Faire partie des petits chouchous du blog ***

Blogging - bienfaits - blogguer

S’il y avait bien une chose à laquelle je ne m’attendais pas, en commençant à blogguer, c’était bien celle-là : le blogging allait m’aider, me pousser, m’amener… à m’accepter. M’accepter vraiment. Ce n’était pourtant pas gagné, cela faisait plusieurs années que je me répétais, à chaque passage sur la balance, à chaque jean essayé dans un magasin, que vraiment, « j’étais trop grosse« , les cuisses « pas assez ci, pas assez ça« . Le blogging a révolutionné tout cela en un coup de vent. Déjà, on ne parlait plus complexes, on trouvait les solutions pour apprendre comment vivre en harmonie avec soi-même 🙂 ! Alors pour tout ça, MERCI !

  • Ces complexes qui m’ont gâché la vie.

Aujourd’hui, je me dévoile, un peu…! Pendant très longtemps, environ 6 ans de ma vie de jeune adulte, j’ai été touchée par ce que l’on appelle les « troubles du comportement alimentaires »TCA, pour les intimes. Anorexie d’abord, boulimie ensuite, puis les deux à la fois, avant de parvenir ENFIN à retrouver un équilibre alimentaire, et surtout émotionnel, car les deux sont comme les faces d’une même médaille – en tout cas chez moi.

Six années passées à me critiquer face au miroir, six années passées à me peser, chaque jour, plusieurs fois par jour, heures, six années à me scruter, de long en large, à me juger, six années passées à ne m’habiller qu’en noir et en large, à prier pour devenir autre, celle que tout le monde était censé aimer, celle qui n’a pas un brin de graisse, pas même un centimètre carré de cellulite, bref, celle qui n’existe en fait que sur Photoshop. Je le sais maintenant.

Mon projet était d’écrire un livre sur cette période de ma vie, de retranscrire toute cette expérience noir sur blanc. J’ai commencé, puis le blogging est arrivé. Plutôt que de me replonger dans des souvenirs douloureux, intimes, j’ai finalement choisi l’ouverture : profiter de ce passé qui fait partie de moi, et aller de l’avant, en emmenant avec moi, toutes les personnes en mal-être et qui souhaitent retrouver le chemin de la confiance en soi et de l’acceptation de soi.

Mon petit coin blogging

  • Une communauté bienveillante

Quelle ne fut pas ma surprise alors, lorsque j’ai découvert que de nombreuses personnes souffraient comme moi et avaient elles-aussi juste envie de dire stop : stop à cette petite voix intérieure qui les juge, stop à la pression que leur collent les magazines. STOP à tout.

Et surtout OUI, à la bienveillance.

J’ai pris conscience de cela lorsque j’ai signé ce premier billet d’humeur, « Non, je ne perdrai pas 3 kilos avant l’été« , en réaction à tous les régimes et programmes de sport qui fleurissent au printemps dans les magazines dits féminins. Cet article avait suscité tant d’intérêt… il reste l’un de mes articles les plus lus – en tout cas, le plus commenté – sur ce blog. Grâce à lui, j’ai pu m’enivrer des nombreux témoignages que des lectrices avaient glissé par mail ou dans les commentaires. Je me suis nourrie de cette première expérience, de ces complexes et souffrances déposées là, et mon blog a pris une nouvelle tournure : il est devenu un espace pour aider à s’accepter VRAIMENT.

  • L’engagement de la communauté des blogueuses

Quelques jours, semaines, après ce billet – et encore aujourd’hui – j’ai vu fleurir de plus en plus d’articles sur le sujet de l’acceptation de soi, de plus en plus de réactions à la pression des images, des réseaux sociaux. D’où venaient-ils ces billets ? Pas des magazines traditionnels, mais des blogueuses. Et c’est quand même ASSEZ chouette !

Je pense à ce premier article d’Alexandra (Mademoiselle Modeuse) sur le body positive, « Philosophie Body Positive : et si on s’acceptait enfin?« . Ou encore celui de ma chère Chloé (La Penderie de Chloé), « Happy Body » : elle se dévoile, littéralement, et pousse un coup de g***** contre les diktats de la minceur. Enfin, l’article tout récent de Mylène (Tiboudnez), « S’accepter, enfin ! ». Ma liste n’est bien sûr pas exhaustive, j’en oublie sans doute des dizaines et des dizaines, mais elle reflète l’esprit de ce billet, et de ce qui me plait tant dans le blogging. Voir des nanas comme moi qui se battent et prouvent qu’un autre mode de vie est possible, un mode de vie où on peut vivre bien avec sa tête, et avec son corps ! Où l’apparence n’a au final plus tant d’importance.

Mon petit coin blogging, un canapé déco et un mac book !

  • Poussée et galvanisée par ce contexte, la naissance du MIND & BODY CHALLENGE

Avec tout ce contexte favorable, on se sent bien entendu pousser des ailes. Galvanisée. Chez moi, la métamorphose a été incroyable. J’ai passé de moins en moins de temps à scruter chaque photo de mes billets mode pour voir s’il n’y avait pas un petit défaut qui méritait qu’elle parte à la corbeille, j’ai osé de plus en plus de vêtements, de formes inédites – je parlais par exemple ici du Mom Jean, comment il m’avait aidé à accepter mes cuisses. J’ai osé les gros plans sur mon visage sans retouche pour les billets « Beauté ». Parce qu’en tant que blogueuse, j’ai envie de renvoyer une image vraie, sincère, authentique. Ne pas faire rêver, mais accompagner mes lectrices dans l’acceptation d’elles-mêmes et dans une philosophie de « HAPPY LIVING« .

LE MIND & BODY CHALLENGE. C’est le défi que je lance officiellement dans quelques jours, le 1er juin, et qui couronne ce cheminement de six mois dans la communauté du blogging. Un défi en réponse aux Top Body Challenge et autres Bikini Body Guide. Un défi qui doit aider les femmes à se réconcilier avec elles-mêmes ! Le principe est simple : chaque semaine, les participantes recevront dans leur boîte mail l’Ebook de la semaine, avec une piste de réflexion et UN exercice PRATIQUE à réaliser chaque jour. Objectif ? Retrouver puis BOOSTER sa confiance en soi, et se trouver belle en bikini sur la plage sans régime ni sport imposé par des gens qui ne réfléchissent même pas en termes de santé, mais qui ne poussent qu’à un énième culte du corps.

En savoir plus sur le Mind & Body Challenge

Tu parles, je m’inscris DE SUITE !

Voici, en quelques mots, les bienfaits que j’ai pu tirer du blogging depuis six mois… J’espère que cela continuera. J’ai tellement hâte !

À vous : quels bénéfices avez-vous tiré du blogging ?
Pensez-vous que le blogging aide à s’accepter ? Que la communauté est dans l’ensemble hyper-bienveillante ?
Le blogging vous enrichit ? Témoignez 🙂

À très vite,

Des bisous

Estelle

<3

Cet article vous inspire ? Épinglez-le sur Pinterest !

Blogging - bienfaits - blogguer

*** Faire partie des petits chouchous du blog ***

14 Comments

  1. Hello. S’accepter comme on est . Voilà une excellent idée dont je parle souvent sur mon blog. Je dois avouer que moi aussi, j’ai passer quelques années à me complexer et me pourrir la vie pour pas grand chose. Je fais un petit 34 et m’habillais en 40, entre autre. En passant tu es très jolie. À bientôt et bonne journée ! BIzzz

    • Someplacecalledhome Reply

      Hello !

      J’aime tellement le blogging pour ça : tellement de personnes avec des choses intéressantes, feel good, et positives à dévoiler ! Hâte que nous vivions enfin toutes en harmonie avec nous-mêmes !

      À très bientôt,
      Estelle

  2. Bravo pour avoir révélé cette partie de ton histoire et pour le challenge que tu a décidé de lancer !!

    • Someplacecalledhome Reply

      Merci beaucoup Laurie !
      J’espère que le Challenge sera à la hauteur de vos attentes, j’ai hâte de vous dévoiler ENFIN tout ça 🙂

  3. c’est un très beau témoignage, pour d’autres raisons je te rejoins sur le fait que bloguer m’a permis de me découvrir. Découvrir que je pouvais écrire, mettre des mots sur mes maux . C’est un épanouissement qui fait que je ne regrette pas d’avoir commencer mon blog malgré quelques passages à vide.

    • Someplacecalledhome Reply

      Merci Yasmine pour ton petit message, et ravie de constater que le blogging t’a aussi aidée à t’épanouir, à ta manière ! Des mots sur les maux, quelle belle phrase, j’adore 🙂
      A bientôt,
      Estelle

  4. Super article ! J’adore cette vibe de bienveillance qui semble se diffuser dans notre génération et en particulier sur la toile. Le développement personnel, les questions de bonheur et d’acceptation de soi deviennent des sujets très prisés 🙂 j’en ai d’ailleurs fait le concept de mon blog (lien joint, et ici le FB : http://www.facebook.com/minimaltrouble) 🙂 Bonne continuation en tout cas ! Si jamais tu cherches à faire un article en collaboration, je serai intéressée !

    • Someplacecalledhome Reply

      Hello Manon !

      Merci pour ton petit mot. Je mets ça dans un coin de ma tête et je regarde très rapidement !
      Je crois que notre génération en a peut-être un peu marre qu’on lui impose des choses, on n’a pas eu un début facile, notamment avec la crise, les fractures sociales.. alors peut-être tente-t-on de briser les codes, de créer notre modèle à nous, celui qui nous correspond ? À méditer…!
      A bientôt,
      Estelle

  5. Coucou,

    Juste whoua merci !! J’ai adoré ton article, ça fait du bien de voir des articles comme celui-ci. J’ai toujours été mal dans ma peau, je suis jeune j’ai encore le temps de m’accepter je pense mais lire ton article me fait du bien ! Je vais m’inscrire au MIND & BODY CHALLENGE tout de suite !
    C’est super que des blogs qui développent ces idées existent, moi-même je ne lis pratiquement que ça.
    Encore merci…

    Clémence.

    • Someplacecalledhome Reply

      Coucou Clémence !

      Merci beaucoup pour ton joli message, il me touche beaucoup car c’est vraiment pour ça que je bloggue : diffuser de la bonne humeur et tenter par mes moyens de donner quelques clés pour vivre mieux son quotidien !

      Rassure-toi, nous sommes vraiment nombreuses sur cette planète à avoir des difficultés à s’accepter. Cela prend du temps, mais on peut y arriver. J’espère d’ailleurs que le Mind & Body Challenge te parlera 🙂 ! Et surtout qu’un jour, nous aurons une société qui respecte davantage les femmes pour ce qu’elles sont !

      À bientôt,
      Estelle

  6. Je pense que je vais tenter ton Mind & Body Challenge, le concept me plait, il ne rentre pas dans les codes ultra restrictifs de ce qu’on voit habituellement !

    • Someplacecalledhome Reply

      Hello Ornella !
      Ravie de te compter parmi nous, j’espère que le Challenge te plaira !
      Â très vite,

      Estelle

  7. Je trouve ça très courageux de ta part de nous dévoiler cette partie de ta vie que tu as surmonter et que tu continueras à surmonter comme une chef j’en suis sûre ! 😉 J’ai également fait un gros travail sur moi même ces dernières années au sujet de mon corps que je rejetait sans cesse jusqu’à complément nier certaines parties de mon corps ! La moindre vue d’une fille me rendait malade car je me comparais sans cesse et je souffrais de ça… aujourd’hui j’ai décidé comme toi de m’accepter telle que je suis même si je suis loin d’être parfaite j’aime mon corps et maintenant j’ai envie d’en prendre soin comme un bébé et d’être à l’écoute de ses besoins, de ne plus le haïr mais de l’aimer. D’en faire mon amie et depuis je trouve que mon corps se transforme de jour en jour je le trouve beau 😊💕 il faut juste garder espoir et je comprend mieux maintenant le thème de ton challenge ! 😃 J’ai pas pu le commencer aujourd’hui mais demain j’essaie de m’y mettre sans faute ! 😉✊ Merci pour ton beau message de bienveillance et d’espoir en tout cas 💋

    • Someplacecalledhome Reply

      Hello !
      On est tellement à se sentir mal dans nos peaux. Cela met tellement de temps à venir, alors j’avais envie de partager cette expérience pour surtout montrer que c’était possible ! Possible de vivre plus en harmonie, de passer du « Je me déteste » à « je m’aime et je prends soin de moi ». Nous chouchouter est le meilleur des cadeaux que nous puissions nous faire !
      Contente de lire que toi aussi, tu as affronté puis surmonté tout ça !
      A très vite,
      Estelle

Write A Comment